• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Malaurie Jean

    Biographie

    Le Centre d'Études Arctiques a été fondé en 1957 par le Professeur Jean Malaurie, à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales

    À l'heure où les sciences humaines se replient trop souvent dans les espaces étroits des spécialisations universitaires, où le langage technique se substitue au plaisir de la langue, Terre Humaine continue à montrer la voie, persévère à donner la parole au muet, à l'illettré, à l'humble, à l'exclu, au condamné autant qu'au penseur et au savant, persiste à bousculer toutes les frontières et à brasser les voix, parce que ses auteurs croient encore et toujours, envers et contre tout, en la vérité du verbe poétique, à l'image des titres de ces récits qui sont autant de porte-drapeaux de la polyphonie et de la prose du monde.

    Ses travaux se réclament de la triple tradition d'Emmanuel de Martonne et de Fernand Braudel, qui ont été ses deux maîtres, l'un géographe, l'autre historien, et de Gaston Bachelard, qui s'est interrogé sur le pouvoir de l'imaginaire avec les forces de la nature.


    La plus grande erreur a été de croire que les sciences sociales étaient scientifiques. Et dans ce qui devrait être la libre confrontation des idées, veut s'imposer, au nom de la science, le scientisme, selon un modèle officiel imposé, qui considère que la musique, la poésie, la littérature, la peinture et la religion, parce que non modélisables universellement, ne relèvent pas de "l'anthropologie scientifique". L'homme est réduit à un squelette. Je suis de ce point de vue un rebelle : mes maîtres vénérés sont, après Emmanuel de Martonne, Lucien Febvre, fondateur des Annales avec Marc Bloch, mon ami Charles Morazé et enfin Fernand Braudel, qui fut mon président pendant trente ans.

    Oeuvres

    Les Derniers Rois de Thulé, de Jean Malaurie, chez les Inuit du Groenland, traduit en seize langues, collection «Terre humaine», éditions Plon, Paris, 1955
    Rencontre de Jean Malaurie avec un Evène de Yakoutie centrale, en juillet 1973. DR/Plon
    Ultima Thulé (Le Chêne, Paris, 1999, Gyldendal Copenhague 2002, avec une préface du Prince Henrik du Danemark, Norton New-York/London 2003, Bucher Munchen 2004

    Parmi les oeuvres publiée par Jean Malaurie dans la collection «Terre humaine», éditions Plon, Paris (La collection entière compte 85 titres. Voir la liste complète.)

    1. Tristes Tropiques,de Claude Lévi-Strauss, 1955 (traduit en vingt-sept langues);
    2. Louons maintenant les grands hommes,de James Agee et Walker Evans, 1972;
    3. Le Cheval d’orgueil, Mémoires d’un Breton du pays bigouden, de Pierre Jakez Hélias, traduit du breton en français par l’auteur, 1975. (traduit en quatre langues)
    4. Les Veines ouvertes de l’Amérique latine, d’Eduardo Galeano , 1981. Deuxième édition en 1991 augmentée d'une postface inédite.
    5. Un substitut de campagne en Egypte, de Tewfik El Hakim , 1983
    Liste complète des oeuvres de l collection

    Documentation

    Label France no.60, Dossier: Jean Malaurie, aventurier d'une terre humaine
    Magazine Transportlair, Biographie de Jean Malorie, suivi d'un Dossier sur la collection Terre humaine, deux pages très complètes
    France 3, La condition humaine en 80 livres


    Jean Malaurie, un homme singulier, de Jan Borm, éd. du Chêne, Paris, 2005.
    Terre humaine, 50 ans d’une collection, Entretien avec Jean Malaurie, éd. de la BNF, Paris, 2005.
    Terre humaine, une anthologie, textes réunis et présentés par Pierre Chalmin, éd. Pocket, Paris, 2005.


    «L'étude d'un peuple est une aventure intérieure. Comment réussir cette gageure : comprendre l'Autre?». Entretien avec Jean Malaurie. Propos recueillis par Monique Houssin (Regard, no 57, mai 2000): «Jean Malaurie a titré son récit géant Hummocks. Ce mot désigne les statues de glace déchiquetées sur la banquise dissimulant ou embellissant la perspective polaire. Hummocks, c'est la rencontre entre un homme et l'un des peuples les plus étudiés du monde et les moins connus, trop souvent incompris: les Inuit. Espaces géographiques et de l'âme du monde polaire.»

    Document sonore
    : Rencontre avec Jean Malaurie à l'occasion de la parution de Ultima Thulé: de la découverte à l'invasion aux Éditions du Chêne. Vous pouvez écouter en Real Audio cet entretien avec Chantal Srivastava ("Les Années lumière", Radio-Canada, 25 février 2001)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    Référence


    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.