• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Hong Kong

    Description

    Région administrative spéciale de la République populaire de Chine. "Hong Kong est situé à la pointe sud-est de la Chine. En plus de l'île de Hong Kong, le territoire comprend 235 autres îles (beaucoup sont trop petites pour être habitées), ainsi que deux petites enclaves sur le territoire continental. L'ensemble du territoire de Hong Kong, incluant la partie continentale et toutes les îles, a une superficie d'environ la moitié de celle de la ville de Vancouver.

    Malgré sa taille minuscule, la population de Hong Kong est dense. Six millions de personnes y vivent en dépit du fait que la majeure partie de son territoire est escarpée et rocheuse et que la masse de sa population s'entasse sur un dixième de sa superficie totale. Les gratte-ciel sont accolés les uns sur les autres, même sur les pentes raides des collines de l'île. Le district de Mong Kok, dans la péninsule de Kowloon, abrite 362 000 habitants au mille carré, la plus forte densité de population au monde.

    Hong Kong jouit d'un climat subtropical avec des étés chauds et humides, et des hivers doux. La température est rarement inférieure à 10C et il ne neige jamais."

    Hong Kong (Projet des Profils culturels, Centre Anti-Racism, Multiculturalism and Native Issues (AMNI), Faculté de travail social, Université de Toronto, avec l'aide de Citoyenneté et Immigration Canada) (reproduction autorisée)


    "L'économie la plus libérale au monde

    Hong Kong est l'une des économies les plus ouvertes et les plus tournées vers l'extérieur de son marché au monde. La Heritage Foundation of United States l'a classé comme l'économie la plus libérale au monde, et ce, pour les sept dernières années. Hong Kong souscrit à la mondialisation du commerce international et des activités économiques et en retire des avantages tout comme ceux qui y font des affaires. * Économie fondée sur la libre entreprise, le libre échange et un marché libre ouvert à tous;
    * Aucun obstacle commercial: aucun droit de douane, aucun quota et aucune exception;
    * Aucune restriction sur les investissements de l'étranger ou à l'étranger;
    * Énorme volume des échanges qui n'est surpassé que par celui des États-Unis, de l'Union Européenne en tant que marché unique, du Japon et du Canada;
    * Le ratio des échanges par rapport au PIB s'établit à 250 %;
    * Aucun contrôle des changes.
    Environnement culturel et langues

    Hong Kong est une ville cosmopolite comptant une population active très flexible et ayant un niveau d'instruction très élevé. La culture de Hong Kong fait le pont entre l'Orient et l'Occident, avec 98 % de Chinois ayant une forte influence chinoise dans des domaines tels que les activités culturelles et la littérature. En fait, même si l'anglais est largement utilisé et même si les pratiques commerciales occidentales prédominent, les coutumes chinoises sont encore présentes et nombreuses.

    Un certain nombre de langues sont parlées à Hong Kong, mais le cantonais et l'anglais sont les deux langues officielles. Le cantonais, dialecte du Sud de la Chine, est la langue qui est parlée le plus souvent et qui est comprise par 97 % de la population. La langue anglaise est parlée et comprise par beaucoup d'habitants de Hong Kong. De plus, elle est utilisée au sein de l'État, dans les tribunaux et dans le milieu des affaires. Le mandarin, langue officielle de la Chine continentale, est généralement compris à Hong Kong. Un certain nombre d'autres dialectes chinois sont également parlés à Hong Kong, souvent par des personnes en provenance du Sud et des provinces côtières de la Chine continentale qui se sont établies en grand nombre à Hong Kong.


    Structure du gouvernement

    La Région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine est dirigée par un chef de l'Exécutif. Il est conseillé par le Conseil exécutif en ce qui concerne les grandes décisions de principe. Hong Kong a un régime gouvernemental représentatif à deux niveaux. Au niveau central, il y a le Conseil Législatif qui légifère, contrôle les dépenses publiques et surveille le rendement de l'Administration. Au niveau des districts, 18 conseils de district donnent des conseils sur la mise en œuvre des politiques dans leurs domaines respectifs. L'Administration, la branche exécutive du gouvernement, est composée du Secrétariat du gouvernement et de ministères. Les bureaux du Secrétariat du gouvernement élaborent des politiques et adoptent des propositions législatives. Les ministères appliquent les lois et les politiques et offrent des services directs à la population. La Région administrative spéciale de Hong Kong a un pouvoir judiciaire indépendant. Il lui incombe d'administrer la justice et d'interpréter les lois votées par la législature.


    Primauté du droit

    Le système judiciaire de la Région administrative spéciale de Hong Kong repose sur la primauté du droit et l'indépendance du pouvoir judiciaire. Selon le principe d'«un pays, deux systèmes», le système judiciaire de Hong Kong diffère de celui de la Chine continentale, car il est fondé sur le régime de droit coutumier (common law) britannique.

    Au niveau international, le cadre constitutionnel du système judiciaire est régi par la Déclaration sino-britannique, signée en décembre 1984. Sur le plan domestique, le système est basé sur la Loi fondamentale, loi adoptée par le Congrès national du peuple de la République populaire de Chine (RPC). Les deux documents garantissent la pérennité du système judiciaire qui était en place avant la rétrocession de Hong Kong à la Chine recommence, le 1er juillet 1997.

    La Loi fondamentale équivaut à une mini-constitution pour la Région administrative spéciale de Hong Kong. Elle a été promulguée le 4 avril 1990 et elle est entrée en vigueur le 1er juillet 1997, lors de la création de la Région administrative spéciale de Hong Kong. Toutes les politiques et tous les systèmes de Hong Kong doivent être fondés sur les dispositions de la Loi fondamentale, notamment les systèmes sociaux et économiques, le système de protection des libertés et droits fondamentaux de ses citoyens, les systèmes exécutif, législatif et judiciaire et les politiques pertinentes. En outre, aucune loi adoptée par la législature de Hong Kong ne peut aller à l'encontre de la Loi fondamentale.

    En vertu de la Loi fondamentale, toutes les lois en vigueur à Hong Kong auparavant (c'est-à-dire la common law, les règles d'équité, les ordonnances, la législation par délégation et le droit coutumier) doivent continuer de s'appliquer, sauf celles qui vont à l'encontre de la Loi fondamentale et sous réserve de toute modification apportée par la législature de la Région administrative spéciale de Hong Kong. Les lois nationales de la République populaire de Chine ne doivent pas s'appliquer à la Région administrative spéciale de Hong Kong, sauf un certain nombre de lois ayant trait à la défense et aux affaires étrangères, qui figurent à l'annexe III de la Loi fondamentale.

    Par conséquent, les lois en vigueur à Hong Kong sont les suivantes : 1. la Loi fondamentale;
    2. les lois nationales de la République Populaire de Chine figurant à l'annexe III de la Loi fondamentale;
    3. les lois en vigueur avant le 1er juillet 1997, qui ont été adoptées comme lois de la Région administrative spéciale de Hong Kong par le Comité permanent du Congrès national du peuple;
    4. les lois promulguées par la législature (ordonnances) de la Région administrative spéciale de Hong Kong. À l'heure actuelle, il existe 11 lois nationales de la République Populaire de Chine qui s'appliquent à la Région administrative spéciale de Hong Kong. Le ministère de la Justice est chargé de la rédaction de la loi. Toutes les ordonnances en vigueur à Hong Kong sont bilingues, et les textes chinois et anglais font également foi. Ces ordonnances et les mesures législatives auxiliaires prises en vertu de celles-ci sont publiées dans l'édition des Lois de Hong Kong et sont accessibles à http://www.info.gov.hk/justice.


    Passerelle vers la Chine

    Bien que le rythme d'adaptation à la mondialisation et d'expansion économique de la Chine soit rapide, Hong Kong demeure un carrefour important du commerce et des investissements en provenance et à destination de la Chine continentale. De plus, Hong Kong est de plus en plus une source d'expertise et de financement des efforts que déploie la Chine pour moderniser son économie.

    La moitié des exportations de la Chine continentale continue de transiter par Hong Kong, qui y effectue la moitié des investissements étrangers directs. Tous les jours, il y a 800 navires, 100 vols, 35 correspondances par trains et 27 000 traversées de véhicules entre Hong Kong et la Chine continentale.

    Cinquante mille entreprises de Hong Kong ont des installations de production dans le sud de la Chine et emploient cinq millions de travailleurs. Cent mille expatriés hongkongais travaillent en Chine continentale et occupent des postes surtout dans les domaines de la gestion et de la formation.

    La Chine continentale est également un investisseur important dans l'économie hongkongaise. Il y a 2 000 entreprises de la Chine continentale enregistrées à Hong Kong et la valeur de leurs actifs bruts approchent les 300 milliards de dollars canadiens. La Chine continentale est la troisième source d'investissements directs étrangers en importance à Hong Kong."

    Hong Kong: carnet de route pour le commerce (Expansion du commerce - Perspectives sur la Chine, Ministère des Affaires extérieures et du Commerce international, Canada)


    La spiritualité

    "La plupart des Hongkongais ne sont pas très religieux et une majorité d'entre eux ne revendiquent aucune affiliation religieuse. Cependant, chaque religion importante se pratique en toute liberté à Hong Kong. Beaucoup suivent les rites de plus d'une religion pour vivre en harmonie avec tous les dieux.

    Le bouddhisme et le taoïsme (une religion qui vit le jour en Chine, il y a 2 500 ans) ont le plus grand nombre de disciples en particulier parmi les plus âgés. On compte également beaucoup de chrétiens et une minorité d'hindous, sikhs, juifs et musulmans.

    En dépit du fait que la religion ne joue pas un rôle central dans la vie quotidienne, on continue de suivre de nombreux principes confucéens. Ils ne constituent pas une forme de religion, mais un ensemble de codes de conduite fondés sur les relations humaines. Les ancêtres sont vénérés; l'accent est mis sur les obligations envers la famille et la société.

    Le principe taoïste du feng shui, (un terme chinois signifiant «vent-eau») est largement respecté tant par les Chinois que par les autres. Les gens d'affaires demandent à des experts en feng shui de faire des recommandations sur l'emplacement des immeubles ainsi que sur la disposition des portes, des fenêtres et des meubles, pour respecter l'harmonie avec la nature."

    L'éducation

    "Le système scolaire de Hong Kong est source de compétitivité et de pressions énormes pour les élèves. On les pousse même à apprendre à lire à deux ans. Ainsi, ils peuvent entrer dans une bonne maternelle, qui à son tour les prépare à entrer dans une bonne école primaire.

    Bien qu'il y ait trois universités, deux écoles polytechniques et de nombreux collèges à Hong Kong, ces établissements ne peuvent satisfaire la demande de formation postsecondaire. L'insuffisance de places dans les établissements d'éducation supérieure rend les concours d'entrée très difficiles. L'acceptation dépend uniquement des notes d'examen. Les enseignants n'ont pas d'autre choix que de préparer les élèves aux examens, plutôt que de se concentrer sur la formation générale. Apprendre sans essayer de comprendre est chose courante."


    Survol de la culture

    "Les Hongkongais décrivent leur pays comme un lieu où l'Orient rencontre l'Occident. Beaucoup de livres et de magazines sont publiés localement. Les stations de télévision diffusent en chinois et en anglais. Des pièces de Shakespeare sont présentées en cantonais dans un décor typique de Hong Kong. Dans les théâtres, à la télévision ou pendant les festivals artistiques, on présente de la musique instrumentale chinoise, l'Opéra de Pékin, des spectacles de marionnettes, des danses folkloriques et de l'acrobatie. Les pièces occidentales et les ballets classiques sont également populaires.

    Au début des années 1970, des jeunes ont commencé à écrire des chansons en cantonais sur des airs de musique «pop». Les chansons évoquent la vie sociale des Hongkongais et sont chantées dans le dialecte cantonais local, fortement influencé par l'anglais. Les musiciens, qui connaissent la musique chinoise et occidentale, ont amalgamé les deux pour en faire une musique hongkongaise unique.

    L'industrie du film de Hong Kong a d'abord été révélée en Occident par la popularité des films de kung-fu avec Bruce Lee. L'industrie a beaucoup évolué depuis. Plusieurs réalisateurs, hommes et femmes, ont acquis une réputation internationale et ont remporté des prix prestigieux. Les films ne visent pas uniquement le marché populaire; certains des plus récents portent sur des questions sociales et humanitaires, comme le féminisme.

    L'avenir politique incertain de Hong Kong a amené des écrivains, des cinéastes et d'autres artistes à réfléchir sur leur destin et celui de leur patrie. Beaucoup se penchent sur leurs racines chinoises, alors que d'autres continuent d'affirmer leur identité hongkongaise unique."

    Hong Kong (Projet des Profils culturels, Centre Anti-Racism, Multiculturalism and Native Issues (AMNI), Faculté de travail social, Université de Toronto, avec l'aide de Citoyenneté et Immigration Canada) (reproduction autorisée)

    Source : CIA - The World Factbook
    Domaine public

    Histoire

    Histoire
    "L'île de Hong Kong est habitée depuis au moins 6 000 ans. Les premiers habitants vivaient probablement sur des maisons flottantes.

    L'histoire moderne de Hong Kong remonte à environ 150 ans. Des marchands européens importaient de l'opium en Chine et la dépendance devint un problème sérieux. Le gouvernement chinois, déterminé à arrêter le flot de drogues, saisit et brûla 20 000 caisses d'opium en 1839. L'action déclencha une guerre avec la Grande-Bretagne, qui se termina par la défaite des forces chinoises. En conséquence, la petite île dénudée de Hong Kong fut cédée à la Grande-Bretagne.

    D'autres territoires furent ajoutées à la colonie à la suite d'une seconde guerre de l'opium. En 1898, à des fins de défense, la Grande-Bretagne signe un bail de 99 ans pour les nouveaux territoires et les îles de la côte. L'eau profonde des environs et l'accès à la Chine continentale firent de Hong Kong un des plus importants ports de l'Extrême-Orient. Au fil des années, la population et l'importance commerciale de la colonie s'accrurent.

    Au début du XXe siècle, la moitié du commerce extérieur de la Chine transitait par Hong Kong. Le destin de la colonie changea brusquement à l'avènement d'un gouvernement communiste en Chine, en 1949. Les profits générés par le commerce extérieur de Hong Kong disparurent pratiquement du jour au lendemain. Cela força la colonie à élargir sa base économique et à se lancer dans l'industrie manufacturière. Par suite du changement de gouvernement en Chine, un flot de réfugiés arriva à Hong Kong, beaucoup apportant avec eux leur expertise en matière industrielle et organisationnelle.

    Hong Kong est maintenant le troisième centre financier du monde et la onzième puissance économique du monde. Jusqu'en juin 1997, Hong Kong demeura une colonie sur le plan politique. Il n'y avait aucun parti politique; le gouvernement britannique, plutôt que les résidents de Hong Kong, prenait les principales décisions politiques.

    En 1984, la Grande-Bretagne signa un accord avec la Chine en vertu duquel l'ensemble du territoire de Hong Kong serait rétrocédé à la Chine en 1997, à l'expiration du bail de 99 ans. Selon l'accord, par ailleurs, la Chine s'engageait à maintenir les systèmes socio-économiques en place pendant 50 ans après la cession de 1997. Les résidents de Hong Kong n'ont jamais vraiment été consultés sur cette décision.

    À ce jour, personne ne sait encore ce que le nouveau système politique, totalement différent du précédent, signifie pour le territoire. Certains résidents nourrissent l'espoir que Hong Kong continuera de prospérer comme principal centre international en matière de commerce, de finance et de communication. D'autres s'inquiètent que le changement de gouvernement puisse affecter l'économie de libre entreprise de Hong Kong. La question importante de la représentation démocratique n'est pas encore réglée. De nombreux habitants de Hong Kong ont décidé de quitter le territoire avant l'échéance de 1997 pour commencer une nouvelle vie ailleurs."

    Hong Kong (Projet des Profils culturels, Centre Anti-Racism, Multiculturalism and Native Issues (AMNI), Faculté de travail social, Université de Toronto, avec l'aide de Citoyenneté et Immigration Canada) (reproduction autorisée)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.