• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Flandre

    Description

    «La Flandre compte 5,9 millions d’habitants sur une superficie de 13.512 km2. Avec une densité de population de 434 habitants au km2, la Flandre est l’une des régions les plus peuplées d’Europe. Et cette petite superficie regroupe un patrimoine culturel particulièrement riche mais aussi de nombreuses zones vertes attrayantes.

    Situation géographique

    Dans une étude consacrée à l’Europe post-napoléonienne, Henry Kissinger affirme qu’Antwerpen (Anvers) est la plaque tournante de l’Europe. Au fait, cette constation s’applique à la Flandre dans son ensemble. Tout prédestine la Flandre a être le coeur de l’Europe.

    (...) La Flandre est située le long de la Mer du Nord, entre les Pays-Bas et la France; c’est la partie située au nord de la Belgique. (...)

    Organisation politique

    La Flandre est une entité fédérée dotée de son propre parlement et de son propre gouvernement. Elle dispose de compétences intérieures et étrangères étendues. (...)

    Le Parlement de la Flandre se réunit dans son propre bâtiment à Brussel et est élu directement tous les cinq ans. Le Parlement de la Flandre promulgue des décrets. Dans la plupart des Etats fédéraux (en Allemagne par exemple), les lois des entités fédérées peuvent être annulées par la législation fédérale. Ce qui n’est pas le cas en Belgique : les décrets du Parlement de la Flandre ne sont pas subordonnés aux lois du Parlement fédéral. (...)

    Langues

    Dans l’état fédéré de Flandre et le Royaume des Pays-Bas, il y a en tout 21 millions de personnes parlant le néerlandais qui est ainsi, en importance, la troisième langue germanique, après l’anglais et l’allemand. Dans l’Union européenne, le néerlandais est une langue d’importance moyenne. (...)»

    Site officiel de la Présidence belge de l'Union européenne


    Carte de la Flandre
    Crédit : Commission européenne (site Europa)
    © Commission européennes, 2003

    Histoire

    Histoire

    «Dans l’histoire de la France, de l’Angleterre ou des Pays-Bas, une seule ville a souvent joué un rôle prépondérant. Mais tel n’est pas le cas en Flandre. Le point névralgique politique et culturel s’est souvent déplacé au fil des ans, ce qui explique sans doute pourquoi la Flandre compte autant de villes culturelles.

    Au Moyen âge, la Flandre était un patchwork coloré de petits comtés et duchés dans lesquels les villes jouaient un rôle central. C’étaient alors déjà des centres commerciaux prospères et animés, qui ont très vite compris qu’ils devaient leur prospérité à leur esprit d’ouverture et à leur cosmopolitisme. Rien d’étonnant donc à ce que ces villes s’insurgent contre des souverains qui entendaient brider leur liberté.

    La prospérité de villes flamandes telles que Brugge et Gent a également attiré des artistes: Jan Van Eyck, Hans Memling, Dirk Bouts, Hugo Van der Goes, honorant les commandes de souverains, de riches marchands ou encore d’autorités religieuses. A Antwerpen, qui s’est épanouie au 16ème siècle, citons Bruegel, Rubens, Van Dyck et Jordaens.

    Pendant des siècles, des Etats puissants ont réglé leurs conflits en Flandre. Les témoignages les plus frappants de ce passé sanglant se situent à l’ouest, entre la mer du nord et la frontière française, où se trouve Ieper, qui fut totalement détruite pendant la première guerre mondiale. Entre 1914 et 1918, la région de Ieper et de Passendale fut l’un des champs de bataille les plus meurtriers de l’histoire mondiale.

    Mais la bataille la plus célèbre de l’histoire de la Flandre s’est déroulée à Kortrijk, près de la frontière française, le 11 juillet 1302.»

    Site officiel de la Présidence belge de l'Union européenne

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Raccourcis

    Site officiel de la Région flamande (en Flandre, les compétences de la Région et de la Communauté sont exercées par un seul gouvernement)
    Site officiel du Festival de Flandre


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.