• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Claytonie

    ClaytonieVoici la claytonie feuille-large qui forme des tapis lâches à travers les feuilles mortes. Les fleurs sont petites (10 à 15 mm de diamètre) et ne s'ouvrent qu'au soleil.
    photo: 12 mai 2005, Kingscroft, Québec

     

    Définition

    Fleur des bois d'origine américaine. L'une des première à paraître au printemps.
    (Voir le Sentier des fleurs sauvages)

    Plante vivace, TIGE (10 à 20 cm) fine et souple; FEUILLES en paires, un peu charnues, de forme allongée, à pointe ronde ou lancéolée; nettement plus longues chez la claytonia virginica (environ 8 fois aussi longues que large). FLEURS en grappes très lâches (diam 10 à 15), à cinq pétales portés par deux sépales. Pétales parfois blancs, le plus souvent veinés de rose, entourant cinq étamines roses et un pistil étoilé.

    Pousse au début du printemps (avril, mai) dans les bois, surtout les érablières.

    En décembre, quand les bois paraissent sans vie, les boutons de claytonies verdissent déjà sous la neige! La plante possède un long réseau de racines souterraines, ce qui lui permet de fleurir très tôt au printemps, en même temps que la sanguinaire et souvent en sa compagnie. Ses autres voisines: la violette, le trille et l'érythrone.

    L'odeur de la claytonie est exquise, comparable à celle du lilas. Plusieurs espèces d'insectes la recherchent.

    Le frère Marie-Victorin remarque:
    «La claytonie a une méthode remarquable pour disperser ses graines et conquérir le parterre humide du sous-bois. Les boutons sont d'abord renversés par la courbure particulière du pédoncule. Un peu avant l'anthèse, ces boutons se redressent et la fleur s'épanouit, face au soleil. Puis le pédoncule se recourbe à nouveau, pendant que la fleur se flétrit, mais à la maturité de la capsule il se redresse encore. À ce moment, celle-ci éclate et projette les graines à une distance qui peut atteindre 60 cm.»1
    1.frère Marie-Victorin, Flore Laurentienne, Presses de l'Université de Montréal, Montréal, 1964, p.202

    Enjeux

    Des noms plus faciles à retenir:
    Nous adoptons ici les noms français suggérés par Gisèle Lamoureux 1 : «claytonie feuille-large» pour claytonia caroliania et «claytonie feuille-étroite» pour claytonia virgiana. Les deux fleurs sont également réparties en Caroline et en Virginie.

    1. Gisèle Lamoureux, Flore Printanière, Collaboration à la photographie R.Larose, Fleurbec éditeur, Saint-Henri-de-Lévis, Québec, 2002, p.313

    Essentiel

    « (...)
    le délire grêle dans les espaces de ma tête
    claytonies petites blanches claytonies de mai
    pourquoi vous au fond de la folie mouvante ?»

    Gaston Miron, Monologues de l'aliénation délirante, in L'homme rapaillé
    (poème entier en ligne).

    Documentation

    Présence dans le monde: Amérique du Nord

    Fiches d'identification:
    1. Flore Laurentiennedu frère Marie-Victorin en ligne
    voir aussi la fiche claytonia caroliania (feuille-larges) avec dessin
    2. fiche claytonia caroliniana (feuille-large) sur Flore du Québec, avec photos
    3. fiche claytonia caroliniana (feuille-large) sur bioclic.ca avec photo
    4. fiche claytonia virginica (feuille-étroite) sur www.missouriplants.com (angl.) avec photos

    John Clayton:
    - The John Clayton Herbarium (angl.) avec une biographie de Clayton
    Cette base de donnée contient la page d'herbier qui pourrait avoir servi originellement à identifier l'espèce.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-07-29
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Anglais
    springbeauty, purslantree

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.