• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Australie

    Description


    Le plus petit continent mais la plus grande île du monde, un des derniers lieux sur terre où la nature a gardé toute splendeur depuis des millions d'années et où le terme d'aventure prend toute sa signification au milieu d'immenses espaces vierges de présence humaine.

    * * *


    Ile-continent grande comme quatorze fois la France, l’Australie couvre 7,7 millions de km². Trente fois plus vaste que la Nouvelle-Zélande, elle est naturellement la puissance dominante de l’Océanie. Si l’Australie est immense, elle ne compte néanmoins que 18,3 millions d’habitants, ce qui fait d’elle le moins peuplé des continents. Cette situation est surtout due aux conditions climatiques de la région, l’Australie relevant du monde tropical et humide au nord, et du monde aride pour les 2/3 de sa superficie. La population, essentiellement urbaine, est très inégalement répartie et se concentre dans le sud-est: Sydney et Melbourne abritent à elles seules 40 % des habitants. Face à une Asie surpeuplée, l’Australie risque de se trouver confronter à un réel problème démographique.

    source: Xavier de Villepin, L'Australie en quête d'identité, juin 2000 (site du Sénat de la République française)

    * * *


    L'Australie est un pays très riche sur le plan agricole et en matières premières minérales dont le produit national brut s'élève à 453 milliards de dollars australiens (le dollar australien valant environ 4 F). Le PNB par habitant dépasse 25 000 dollars australiens. La part des principaux secteurs d'activités dans le PNB australien, est la suivante :

    - 10 % dans le secteur primaire,
    - 15 % dans le secteur secondaire,
    - et 75 % dans le secteur tertiaire.

    Sur le plan institutionnel, enfin, l'Australie est une démocratie fédérale constituée de sept Etats et territoires. La Constitution, entrée en vigueur le 1er janvier 1901, met en place un régime parlementaire bicaméral composé d'un Sénat fédéral de 76 membres (élus au suffrage universel) et d'une Chambre des représentants de 148 députés. Le Chef de l'Etat reste la Reine Elizabeth II représentée sur place par le gouverneur général (...).


    source: Rapport d'information n° 290: Mission en Australie et en Nouvelle-Zélande du 7 au 16 février 1997 (Commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées, Sénat de la République française)

    * * *

    Bref survol de l'économie

    L'Australie occupe le premier rang mondial pour la production et l’exportation de laine; elle fournit presque un tiers de toute la laine produite dans le monde. Le cheptel ovin est constitué surtout de mérinos, espèce bien adaptée au climat sec, qui donne une laine fine et dense. Les exploitations s’étendent sur des milliers d’hectares et les gardiens de troupeau, appelés drovers, font leur travail à cheval en recourant à des chiens de berger pour conduire et rassembler les moutons. Il existe aussi de grands élevages de bovins, le bœuf occupant une large place dans l’alimentation des Australiens.

    L'air humide des régions côtières est idéal pour diverses cultures: blé, canne à sucre, vignes et vergers, notamment. Le nombre de fermes a diminué ces dernières années, ainsi que le nombre de travailleurs agricoles, en raison de l’utilisation accrue d’engrais, de la mécanisation et de meilleurs systèmes d’irrigation. L’industrie vinicole s’est développée, tant et si bien que le vin est devenu l’un des principaux produits d’exportation.

    Les mines représentent une industrie majeure: l’Australie est en effet l’un des principaux fournisseurs mondiaux de produits minéraux: fer, bauxite (1er rang), aluminium, charbon, cuivre, or, plomb, manganèse, nickel, argent, zinc et uranium. Le pays extrait aussi des diamants et fournit plus de 90 % des opales produites mondialement. Découvertes en 1911, les opales ne sont extraites que dans quelques régions de l’Australie-Occidentale, de l’Australie-Méridionale et de la Nouvelle-Galles du Sud. Outre l’exploitation minière, les grandes industries comprennent la transformation alimentaire, l’automobile, la machinerie, le papier, le textile et le vêtement.
     
    Le tourisme est en plein essor. La Grande Barrière de corail et Uluru sont des lieux touristiques prisés. 

    Eviron 72 % de la population active travaille dans le secteur des services et 23 %, dans le secteur manufacturier et le commerce. Les principaux partenaires commerciaux de l’Australie sont le Japon et les États-Unis. Landcare, mouvement similaire à Greenpeace, organise de nombreux projets pour sauvegarder les forêts pluviales du Queensland.

    source: "Le monde du travail" (L'Australie, Projet des Profils culturels, Centre Anti-Racism, Multiculturalism and Native Issues (AMNI), Faculté de travail social, Université de Toronto, avec l'aide de Citoyenneté et Immigration Canada (reproduction autorisée)


    Voir aussi:
    États et territoires australiens (fiche, ambassade d'Australie à Paris)
    Les peuples indigènes de l'Australie (fiche, ambassade d'Australie à Paris)

    Histoire

    Histoire

    Les premiers habitants de l’Australie sont les Aborigènes; on ne sait exactement ni quand ni comment ils sont arrivés sur le continent. Le premier Européen à voir le continent australien fut le capitaine hollandais Willem Jansz, qui longea le cap York en 1606. Un autre navigateur néerlandais, Abel J. Tasman, découvrit en 1642, au sud-est du continent, la grande île qui porte aujourd’hui son nom, la Tasmanie. En 1770, le capitaine James Cook, à bord de l’Endeavour, explora la côte est de l’Australie et y repéra un site qui allait être nommé Botany Bay. Cook prit possession au nom du roi d’Angleterre du territoire qu’il baptisa Nouvelle-Galles du Sud.

    Les premiers colons furent des bagnards déportés afin de remédier au problème de surpopulation des prisons anglaises et leurs geôliers, des soldats accompagnés de leurs familles. Le capitaine Arthur Phillip, premier gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud, établit la colonie pénitentiaire à Port Jackson, (aujourd’hui Sydney), le 26 janvier 1788. Au cours des 80 années suivantes, environ 160 000 bagnards furent exilés en Australie.

    Au XIXe siècle, des explorateurs entreprirent de parcourir l’intérieur du continent. En 1830, Charles Sturt suivit le fleuve Murray sur des milliers de kilomètres jusqu’à son embouchure, près d’Adélaide. En 1840-1841, Edward John Eyre traversa une large partie du continent d’est en ouest. Toutes les expéditions ne connurent pas le succès : Robert O’Hara Burke et William Wills moururent en tentant de traverser le continent du sud au nord.

    En mai 1851, Edward Hargraves découvrait de l’or à Bathurst, lançant une véritable ruée vers l’or. Espérant faire fortune, prospecteurs et mineurs arrivèrent des quatre coins du monde. Si certains devinrent riches, beaucoup n’obtinrent même pas de quoi payer le passage de retour au pays natal, de sorte qu’ils s’établirent comme fermiers. C’est ainsi que la population de l’Australie tripla en moins d’une décennie. En 1868, la Grande-Bretagne envoya pour la dernière fois des bagnards en Australie.

    En 1901, le pays devint le Commonwealth d’Australie. En 1914, la Grande-Bretagne entrait en guerre et l’Australie se joignit à la mère patrie. Environ 400 000 Australiens servirent dans l’Australian-New Zealand Army Corps (Anzac). La crise économique des années 1930 n’épargna pas l’Australie. Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, en 1939, des troupes australiennes furent envoyées en Europe et en Afrique du Nord. Le Japon, entré dans le conflit en 1941, bombarda Darwin en 1942 : craignant une invasion, les Australiens et les Américains repoussèrent les Japonais dans la bataille de la mer de Corail. 

    Après la guerre, le pays accueillit plus de deux millions d’étrangers, la plupart venant d’Europe, notamment de la Grèce et de l’Italie. Les années 1970 virent se développer l’immigration en provenance du Sud-Est asiatique, surtout après la guerre du Vietnam, en 1975. Le gouvernement accorda aussi à cette époque des droits politiques aux Aborigènes: en 1967, ceux-ci se virent accorder le droit de vote et, en 1976, l’Aboriginal Land Rights Act leur reconnaissait des droits territoriaux.

    source: "Un regard sur l'histoire" (L'Australie, Projet des Profils culturels, Centre Anti-Racism, Multiculturalism and Native Issues (AMNI), Faculté de travail social, Université de Toronto, avec l'aide de Citoyenneté et Immigration Canada (reproduction autorisée)


    Voir aussi:

    The Discovery Of Australia. Discovery made by Pedro Fernandez de Quiros in the Southern land, and completed for him by Don Diego de Prado who was afterwards a monk of the Order of S. Basil. Traduction de G.F. Barwick, 1922 (Scholarly Electronic Text and Image Service at the University of Sydney Library)

    Centenaire de la Fédération (1901-2001); voir aussi cette page

    Doocumentation

    Documentation
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Raccourcis
    Présentation générale: Quid, CoutryWatch.com, Country Profile (BBC News)
    L'Australie en bref
    Australie 2000
    Chef d'État et membres du gouvernement (CIA)
    Résultats électoraux (Elections in the World)
    Portail du gouvernement fédéral (angl.)
    Site du gouverneur général (angl.)
    Site du Parlement: Chambre des représentants et Sénat (angl.)
    Bureau du premier ministre et conseil des ministres (angl.)
    Site du premier ministre (angl.)
    Haute Cour d'Australie (angl.)
    Cour fédérale d'Australie (angl.)
    Banque centrale (Reserve Bank of Australia, en angl.)
    Conseil pour la réconciliation avec les peuples aborigènes (angl.)
    Ambassade d'Australie en France
    Autres sites gouvernementaux
    L'idée républicaine en Australie: voir les raccourcis intéressants du dossier République
    Une république australienne? (fiche de l'ambassade d'Australie à Paris)
    Journaux: The Sydney Morning Herald, Herald Sun, The Australian, The Sunday Times (hebdo de Perth)
    Australian Broadcasting Corporation: ABC Radio; ABC TV
    Country Commercial Guides for Australia 2002 (U. S. Trade)
    Country Commercial Guides FY 2000: Australia (Département d'État américain)
    Profil énergétique du pays: Country Profile (Energy Information Admnistration, É.-U.)
    Australian Institute of Petroleum
    Australian Natural Gas Industry
    Enjeux environnementaux (Energy Information Admnistration, É.-U.)
    Australia Institute: pour une avenir juste, durable et pacifique
    Situation des droits de l'homme: Amnistie internationale, Freedom in the World
    Les XXIIe Jeux Olympiques
    Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Sidney
    Conseils à l'intention des voyageurs: Min. des Aff. étrang., Fr.; Min. des Aff. étrang. et du Commerce intern., Can.
    Guides touristiques: Guide touristique du Pacifique Sud, Aventures du bout du monde, Lonely Planet (fr.), Lonely Planet (angl.)

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.