• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Arabie Saoudite

    Description

    Pour agrandir, cliquez sur le drapeau"Le royaume couvre les 4/5èmes de la péninsule arabique avec plus de 2 millions de km² dont 90% sont désertiques. Composé de 13 provinces, le pays est bordé à l’ouest par la mer Rouge, à l’est par le Golfe arabo-persique, au nord par le Koweït, l’Irak et la Jordanie et au sud par la République du Yémen et le sultanat d’Oman.

    En l’absence de recensement, depuis 1992, la population est estimée à 20 millions d’habitants dont environ 35% d’immigrés arabes, indo-pakistanais et africains. Plus de 50% des habitants ont moins de 20 ans, Ils étaient majoritairement nomades jusqu’à la fin des années 60, ils sont aujourd’hui largement urbanisés et sédentarisés.

    L’analphabétisme touche encore 38% des femmes et 19% des hommes."

    Xavier de Villepin, L'Arabie Saoudite: terre d'Islam et pays pétrolier, mai 2000 (site du Sénat de la République française) - reproduction autorisée par le site d'origine


    Description géographique

    "Baignée à l’est par le golfe Persique et à l’ouest par la mer Rouge, l’Arabie Saoudite occupe les quatre cinquièmes de la péninsule Arabique. Elle est bordée par la Jordanie, l’Iraq et le Koweit au nord, par l’Oman et le Yémen au sud, et par les Emirats arabes unis et le Qatar au sud-est. 

    Hormis quelques régions montagneuses, la plus grande partie du pays est désertique. C’est d’ailleurs en Arabie Saoudite que se trouve le plus grand désert de sable du monde, le Rub al-Khali. Les sécheresses peuvent durer plusieurs années, avec des températures dépassant 45 ºC à ºl’intérieur du pays pendant l’été. Sur les côtes, les températures sont moins élevées, mais le haut taux d’humidité rend la chaleur inconfortable. L’Arabie Saoudite n’a aucune rivière ou étendue d’eau permanente ; les cours d’eau s’assèchent l’été. La plus grande oasis du monde, al Hasa, est située dans l’est de l’Arabie Saoudite : on y a entrepris de grands projets de reconquête des terres pour la culture. La plupart des Saoudiens vivent dans les régions côtières ou dans les oasis.

    Là où il y a assez d’eau (excepté dans les hauteurs), on cultive des dattiers ; tant les citadins que les habitants du désert sont de grands consommateurs de dattes. Régulièrement, à des intervalles de six ou sept ans en moyenne, des nuées de sauterelles envahissent le pays et dévorent une grande partie de la végétation. 

    Certains Saoudiens utilisent encore le chameau, que l’on appelle parfois "navire du désert", comme moyen de transport. Son lait nourrit les voyageurs entre deux points d’eau, sa viande est comestible, son poil sert ˆ la fabrication de vêtements, et ses excréments, de combustibles. On élève aussi des moutons pour la viande et la laine, et des chèvres pour le lait, avec lequel on fait du fromage. 

    Les régions côtières abritent des flamands roses, des aigrettes et autres oiseaux des mers. Les pêcheurs rapportent dans leurs filets maquereaux, mérous, thons, sardines et crevettes. Les requins sont nombreux au large de la côte sud de la péninsule arabique, et il arrive qu’une baleine remonte dans le golfe Persique."

    L'Arabie saoudite (Projet des Profils culturels, Centre Anti-Racism, Multiculturalism and Native Issues (AMNI), Faculté de travail social, Université de Toronto, avec l'aide de Citoyenneté et Immigration Canada) (reproduction autorisée)


    La société

    "L'Arabie saoudite est une monarchie traditionnelle et conservatrice où l'islam, religion officielle, règle tous les aspects de la vie quotidienne. Il est d'ailleurs interdit d'y pratiquer toute autre religion et d'y importer des livres et des articles à cette fin. Les produits du porc et le matériel pornographique y sont également interdits.

    (...) S'ils semblent ne pas respecter rigoureusement les règles de conduite du pays, les étrangers risquent d'être harcelés, poursuivis ou même agressés par la mutawa (la police des moeurs) ou par des particuliers saoudiens. Ces incidents ne sont toutefois pas fréquents.

    Les femmes ne sont pas autorisées à conduire une voiture ou à circuler à bicyclette. La danse, la musique et le cinéma leur sont défendus. Les femmes et les hommes ne peuvent être ensemble en public, à moins d'être accompagnés d'autres membres de leur famille. Une femme arrêtée parce qu'elle est en compagnie d'un homme qui n'est pas de sa famille peut être accusée de prostitution. Il est arrivé récemment que certains restaurants refusent l'entrée à des femmes qui n'étaient pas accompagnées d'un proche parent de sexe masculin. En outre, les femmes et les enfants doivent avoir la permission d'un parent de sexe masculin pour sortir du pays.

    Les pratiques homosexuelles sont considérées comme un délit criminel et les personnes reconnues coupables à ce titre sont passibles d'une flagellation ou d'une peine de prison ou des deux, ou sont condamnées à mort. La police des moeurs, la mutawa (société pour la prévention du vice et la protection de la vertu), applique de façon très stricte ces normes conservatrices. (...)

    En Arabie saoudite, les femmes sont tenues de respecter les règles austères du code vestimentaire: elles devraient porter des vêtements sobres et amples, recouverts d'une longue cape, ou abbaya, qui couvre les bras, des épaules aux poignets, et le corps tout entier, du cou aux chevilles. Elles devraient aussi emporter un foulard pour se couvrir les cheveux si cela leur est demandé. De leur côté, les hommes ne doivent pas porter des shorts ou sortir sans chemise."


    Source : Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada; reproduction pour utilisation publique non-commerciale autorisée par le MAECI
    Crédit: CIA - The World Factbook 2001
    Crédit : CIA - The World Factbook (domaine public)

    Histoire

    Histoire
    Un regard sur l'histoire

    "Au tout début du VIIe siècle, l’Arabie Saoudite était un pays de tribus nomades et de petits villages regroupés autour d’oasis. C’est alors que le prophète Mohammed parla de ses visions prophétiques lui révélant l’existence d’un dieu unique, Allah. Ce message et l’établissement d’un nouvel Etat musulman, dont la capitale était Médine, unifia les pays du Moyen-Orient pour la première fois. Quand le quatrième calife, Ali, déplaça le centre du pouvoir musulman en Iraq, l’Arabie perdit beaucoup de son importance, même si La Mecque et Médine restaient de grands centres religieux. Plus tard, les califes de Damas et de Bagdad perdirent leur pouvoir sur le monde musulman et la majeure partie de l'Arabie repassa sous l'autorité des tribus.

    À partir du milieu du XVe siècle, la dynastie Saud régna sur la région de Diriyah, ville située près de la capitale actuelle, Ryiad. Au XVIIIe siècle, le dirigeant Saud s’allia au réformateur religieux Mohammed Ibn Abdual-Wahhab, qui prêchait un retour au respect rigoureux des lois islamiques; avec l’appui des armées de Saud, le mouvement islamique wahhabite se répandit bientôt dans presque toute l’Arabie. 

    Au XIXe siècle, comme la famille Al-Saud dominait la presque totalité de la péninsule Arabique, l’Empire ottoman envoya son armée pour rétablir son autorité dans la région. L’armée ottomane prit Diriyah en 1818, mais en 1824 les Al-Saud avaient reconquis l’Arabie centrale et établi leur nouvelle capitale à Riyad. Suivirent alors de nombreuses années de troubles et de guerres tribales.

    L’affaiblissement de l’Empire ottoman et la Première Guerre mondiale fournirent à Ibn-Saud l’occasion voulue pour se faire couronner roi du Hedjaz et du Ndedj en 1927. Le 23 septembre 1932, le pays se proclama état islamique indépendant, avec l’arabe comme langue officielle et le Coran comme Constitution. L’Arabie Saoudite est aujourd’hui gouvernée par la famille royale des Saud. La famille Wahhab est responsable des affaires religieuses."

    L'Arabie saoudite (Projet des Profils culturels, Centre Anti-Racism, Multiculturalism and Native Issues (AMNI), Faculté de travail social, Université de Toronto, avec l'aide de Citoyenneté et Immigration Canada) (reproduction autorisée)

    Doocumentation

    Documentation

    Articles récents du Monde diplomatique

    Alain Gresh, La plus obscure des dictatures: Fin de règne en Arabie saoudite, Le Monde diplomatique, août 1995

    "Le royaume saoudien". Dossier du magazine L'Express, 11 octobre 2001

    Sarah Yizraeli, How Important is Saudi Oil?, The Middle East Quarterly, vol. VII, no 1, mars 2000

    Nawaf E. Obaid, The Power of Saudi Arabia's Islamic Leaders, The Middle East Quarterly, vol. VI, no 3, septembre 1999

    Dany Shoham, Does Saudi Arabia Have or Seek Chemical or Biological Weapons?, Nonproliferation Review, vol. 6, no 3, printemps-été 1999 (format PDF, Acrobat Reader)

    Mohammed Al Khilewi: "Saudi Arabia Is Trying to Kill Me" (entrevue), The Middle East Quarterly, vol. V, no 3, septembre 1998. Un ancien ambassadeur d'Arabie Saoudite, réfugié aux États-Unis, dénonce la corruption du régime de son pays

    Laurie Mylroie, Kuwait and Saudi Arabia against Iraq, Middle East Intelligence Bulletin, vol. 3, no 2, février 2001
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Raccourcis
    Présentation générale: Organisation des pays exportateurs de pétrole, Institut du monde arabe, Country Profile (BBC), Library of Congress, Arab World Online, ArabNet, Lonely Planet, CIA - The World Factbook
    Nouvelles (Arabia.com),
    Chef d'État et gouvernement (CIA)
    Liste des rois et premiers ministres (World Statesmen)
    Histoire de la famille royale
    Loi fondamentale du pays (Mideastinfo)
    Signification du drapeau et emblèmes (Flags of the World)
    Évolution du drapeau saoudien (World Statesmen)
    Situation des droits de l'homme: Amnistie Internationale, Freedom in the World
    Sites gouvernementaux:
    Ministère des Affaires étrangères
    Saudi Arabia Information Resource
    Agence de presse saoudienne
    Ministère de l'Enseignement supérieur
    Ministère de l'Agriculture et de l'Eau
    Agence monétaire de l'Arabie Saoudite
    King Abdulaziz City for Science and Technology
    Site de l'ambassade saoudienne aux États-Unis
    Autres sites gouvernementaux
    Movement for Islamic Reform in Arabia: pour un changement démocratique
    Relations diplomatiques France-Arabie Saoudite
    Council of Saudi Chambers of Commerce
    Les cent plus importantes entreprises saoudiennes
    U.S. - Saudi Arabian Business Council
    Saudi Arabian Oil Company (Aramco)
    Country Commercial Guides: Saudi Arabia (U.S. Department of State)
    Réserves énergétiques (Country Analysis Briefs, Energy Information Administration, É.-U.); statistiques
    Situation environnementale (Energy Information Administration, É.-U.)
    Kingdom of Saudi Arabia: Country Profile (National Implementation of Agenda 21, site des Nations Unies)
    Ain al Yaqueen (version anglaise de ce périodique)
    Lignes aériennes saoudiennes
    International Islamic Relief Organization (organisme humanitaire)
    Météo du jour; photographie satellite (Meteorology and Environmental Protection Administration)
    Langues parlées en Arabie Saoudite (Ethnologue)
    King Abdulaziz Foundation For Resarch and Archives (ad-Darah): site consacré au patrimoine et à l'histoire
    Conseils aux voyageurs se rendant en Arabie Saoudite: Min. des Affaires étrang., Fr.; Min. des Affaires étrang. et du Commerce internat., Can.; Department of State, É.-U.

      Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.