• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: Voyage

    La France quand on la voit en malle poste

    Victor Hugo
    Le poète est voyageur.
    Ce que j'ai fait depuis avant-hier 18 juillet? Cent cinquante lieues en 36 heures. Ce que j'ai vu? J'ai vu Étampes, Orléans, Blois, Tours, Poitiers, et Angoulême.

    En voulez-vous davantage? Vous faut-il des descriptions? Voulez-vous savoir ce que c'est que ces villes, sous quels aspects elles me sont apparues, quel butin d'histoire, d'art et de poésie, j'y ai recueilli chemin faisant, tout ce que j'ai vu enfin? Soit. J'obéis encore.

    Étampes, c'est une grosse tour entrevue à droite dans le crépuscule au-dessus des toits d'une longue rue et l'on entend des postillons qui disent: «Encore un malheur au chemin de fer! Deux diligences écrasées, les voyageurs tués. La vapeur a enfoncé le convoi entre Étampes et Etrechy. Au moins, nous autres, nous n'enfonçons pas».

    Orléans, c'est une chandelle sur une table ronde dans une salle basse où une fille pâle vous sert un bouillon maigre.

    Blois. c'est un pont à gauche avec un obélisque pompadour. Le voyageur soupçonne qu'il peut y avoir des maisons à droite, peut-être une ville.

    Tours, c'est encore un pont, une grande rue large, et un cadran qui marque neuf heures du matin.

    Poitiers, c'est une soupe grasse, un canard aux navets, une matelote d'anguilles, un poulet rôti, une sole frite, des haricots verts, une salade et des fraises.

    Angoulême, c'est une lanterne éclairée au gaz avec une muraille portant cette inscription: Café de la Marine, et à gauche une autre muraille ornée d'une affiche sur laquelle on lit: la Rue de la Lune, vaudeville.

    Voilà ce que c'est que la France quand on la voit en malle-poste. Que sera-ce lorsqu'on la verra en chemin de fer?
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Victor Hugo
    Écrivain français (1802-1885)
    Mots-clés
    Étampes, Orléans, Blois, Tours, Poitiers, Angoulême.
    Extrait
    «Ce que j'ai fait depuis avant-hier 18 juillet? Cent cinquante lieues en 36 heures.»
    Documents associés
    Jacob Burckhardt
    Renaissance, Italie, Marco Polo, Christophe Colomb
    Denis Diderot
    connaissance, monde, culture générale
    Franck Michel
    Quête du sacré, tourisme engagé, tourisme planifié, exploit sportif, introspection
    Hélène Laberge
    Alain
    Précipitation, contemplation, temps, détails
    Gilles Bélanger
    Tourisme
    Remy de Gourmont
    tourisme, superficialité, Stendhal, conversation
    Ernest Hello
    Victor Hugo
    Attention, présence, changement

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.