• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Dossier: Vitesse

    Cette folie de la vitesse

    Remy de Gourmont
    113

    Du progrès, ou la Revanche de la Voile. – Quand un petit voilier est rencontré la nuit, au milieu du brouillard, par un fougueux transatlantique, le petit voilier est coupé en deux, en l’espace d’une seconde, exactement comme une noix que le couteau sépare en deux écales. C’est admirable : personne ne s’en aperçoit, non pas même les gens du voilier qui a coulé aussitôt, malgré les gestes tragiques de ses vergues. On m’a conté une telle scène : le passager, demeuré tard sur le pont, aperçut le long du navire un grand fantôme blanc oscillant au-dessus de la vague; c’était la voilure d’un bateau de pêche. Aucune secousse n’avait été sentie; aucun cri entendu : les seuls signes de l’agonie furent l’apparition d’un fantôme blanc. Ces meurtres sont quotidiens pendant la saison de la pêche, le long du Banc : si donc, le Voilier, un jour, s’est révolté, que dire? (1) Heureuse révolte, si elle faisait réfléchir les hommes, si elle pouvait les guérir de cette folie de la vitesse qui a fait autant de victimes en six minutes qu’en six mois, la guerre de Cuba! Il n’y faut guère songer. Dès que l’homme a remporté un avantage sur la nature, il s’efforce, comme mu par un instinct pervers, à dénaturer cette conquête, à la transformer en agent de destruction. Les chemins de fer et les grands vapeurs pourraient, à l’heure actuelle, être maniés et exploités avec une sécurité presque absolue, mais le démon de la rapidité intervient, chuchote des paroles troubles et l’homme jette dans le foyer de sa machine la pelletée de charbon fatale, celle qui va nécessairement le conduire à la mort. Cette aberration est la rançon du progrès. On dirait que la matière du progrès est inextensible et qu’on ne peut la tirer d’un côté sans qu’elle ne découvre de l’autre une surface nue. En d’autres termes, il semble que tout progrès soit fatalement compensé par un recul; n’est-il pas banal de dire : ce que l’on gagne en vitesse, on le perd en sécurité? Cet aphorisme, naïf à force d’être évident, s’applique aux actes de tout ordre et, finalement, la notion du progrès n’est sans doute qu’une illusion. […]

    (1) Écrit à propos d’un transatlantique coulé dans une collision, par un bateau à voiles.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Remy de Gourmont
    Écrivain français mort en 1915.
    Mots-clés
    modernité, transport, accélération, temps, temporalité, progrès, nouveauté, machine, technique, technologie
    Documents associés
    Alain
    train, voyage, perception
    Jacques Dufresne
    député, gouverance, information, médias, Action démocratique, santé, environnement, pouvoir, Solon
    Andrée Mathieu
    Systèmes dynaniques, changements sociaux, société
    Yan Barcelo
    technologie, accélération, informatique, informatisation, information
    Georges Bernanos
    Modernité, civilisation, progrès, fuite, liberté
    Émile Verhaeren
    modernité, mouvement, science, recherche, philosophie, technique, religion, vérité, expérience, temps, temporalité, habitude, instabilité, angoisse, inquiétude, ordre

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.