• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Terrebonne

    Collège Saint-Sacrement

    Yves Lemire
    Saint Julien Eymard, par Auguste Rodin, vers 1863. Sculpture conservée dans la chapelle du Collège Saint-Sacrement de Terrebonne.
    En mai 2002, le Collège Saint-Sacrement de Terrebonne fêtait 100 ans d'enseignement dynamique. À cette occasion, un album souvenir fut produit, qui a permis de mettre en lumière une sculpture peu connue de Rodin.
    La chapelle du Collège Saint-Sacrement de Terrebonne
    «En 1912, les Pères [du Saint-Sacrement] érigèrent une chapelle attenante au manoir. Cette chapelle est sans contrendit d'une pureté de style remarquable et constitue un des plus beaux spécimens d'architecture romane que nous ayons au Canada. Cette appréciation fait abstraction de l'extérieur de l'édifice, lequel, adossé à l'arrière de l'ancien manoir, est presque complètement caché et demeure sans façade ni portail. Cette chapelle prend toute sa splendeur, unie qu'elle est au grand portique du majestureux château. C'est entre 1917 et 1924 que cette chapelle reçut la décoration qu'elle a encore. T. X. Renaud, maître d'œuvre, donna à la chapelle cette ambiance si chaleureuse qui caractérise le local depuis ce temps. On peut y admirer les peintures de Georges Delfosse et des verrières, œuvres d'artisans de la ville de Lévis. Dans La Presse du 25 avril 1932, un journaliste demanda à T. X. Renaud quelle était la plus belle des quelque 200 églises ou chapelles qu'il avait décorées en Amérique du Nord. Sa réponse: la chapelle des Pères du Sant-Sacrement, à Terrebonne.
    Les Pères laissairent à Terrebonne, plus précisément dans la chapelle, une oeuvre d'art qui appartient au trésor de l'humaité. C'est un original du célèbre sculpteur Rodin, le buste se saint Julien Eymard. Rodin vénérait beaucoup ce prêtre et ami de la famille, fondateur de la communauté des religieux du Très-Saint-Sacrement. Après un court séjour au noviciat de Paris, il quitta en laissant au Père Eymard cette sculpture que l'on peut admirer dans la chapelle du collège, c'est un petit coin de France qui illumine la chapelle. En 1952, les Pères firent bâtir une première aile que l'on baptisa le pavillon Thibault en l'honneur d'un supérieur des années 20. En 1962, le Père Bussières fit construire une deuxième aile baptisée du nom de pavillon Eymard. Le petit juvénat grandisait. C'est maintennat un Séminaire affilié à la faculté des Arts de l'Université de Montréal.» (p. 16)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Yves Lemire
    Chargé de projet: Paul-E. Bousquet
    Mots-clés
    Auguste Rodin, saint Julien Eymard, chapelle du Collège Saint-Sacrement de Terrebonne
    Extrait
    Les Pères laissèrent à Terrebonne, plus précisément dans la chapelle, une oeuvre d'art qui appartient au trésor de l'humanité. C'est un original du célèbre sculpteur Rodin, le buste de saint Julien Eymard. Rodin vénérait beaucoup ce prêtre et ami de la famille, fondateur de la communauté des religieux du Très-Saint-Sacrement.

    9%
    Dons reçus (2016-2017): 1 795$
    Objectif (2016-2017): 20 000$


    Nous avons reçu 18 600$ lors de la campagne 2015-2016. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2016-2017, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.