• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Dossier: Révolution tranquille

    La révolution tranquille

    Nicolaï Hartman
    Josée Legault n'avait sans doute pas tort d'écrire dans le Devoir : «La Révolution tranquille québécoise, aussi admirable qu'elle fut, est terminée depuis longtemps. Elle fait partie de notre histoire.» Toutefois, dans une autre optique et à une autre époque, en 1934, le philosophe Nicolaï Hartmann parlait d'une révolution tranquille incessante.
    «La succession des générations s'accompagne d'un incessant renouveau spirituel des peuples. La jeune génération ne se contente pas de grandir dans une situation globale transformée, elle apporte son lot propre de nouvelles intuitions, de capacité d'engagement et d'initiative. Outre qu'elle est façonnée par l'esprit vivant, elle le façonne pareillement à son tour. Chez les peuples se livre sans cesse le combat de la jeune génération contre la vieille, le combat pour une nouvelle conception, une nouvelle façon de maîtriser la situation, de nouveaux buts. Ce n'est qu'extérieurement qu'il concerne l'autodétermination de la jeunesse; en vérité, il concerne toujours le tout. La justification inhérente à cette incessante révolution tranquille tient à ce que, jaugée à l'aune de l'histoire, la jeunesse est plus vieille et plus sage que les aînés. Le peuple lui-même ou, si l'on veut, l'esprit objectif, détient toujours une longueur d'avance en âge et en expérience dans la jeune génération par rapport à ce qu'était la vieille au même stade de développement.»

    (Nicolaï Hartmann, «Sinngebung und Sinnerfüllung», Blätter für Deutsche Pilosophie 1934, in Kleinere Schriften, I, Berlin, Walter de Gruyter & Co., 1955, p. 274.)


    Commentaire:

    Il ne serait pas inutile de rappeler brièvement la conception hartmannienne de l'esprit. Dans la structure stratifiée de l'être réel, le spirituel occupe le rang le plus élevé, au-dessus du psychique, del'organique et de l'inorganique. Hartmann oppose l'esprit et la conscience, propre au psychique, en ces termes: «La conscience sépare,l'esprit unit.» La première nous emmure en quelque sorte dans notre individualité, largement indicible; le second est essentiellement la sphère de l'objectivité; elle est supra-individuelle. Les créations spirituelles, tel le langage, sont essentiellement communicables.

    Hartmann distingue l'esprit personnel, l'esprit objectif et l'esprit objectivé. Les deux premiers interagissent constamment. Ayant une existence réelle, ils évoluent sans cesse. L'esprit personnel s'approprie le langage, les coutumes, le droit, le savoir, l'art, bref le patrimoine symbolique de sa société et de l'humanité, et il y concourt. Ce patrimoine symbolique, en tant que détaché des individus, transmis de génération en génération, définit l'esprit objectif.


    Quant à l'esprit objectivé, on s'en fera une bonne idée en pensant à une oeuvre d'art. Celle-ci se compose d'un avant-plan sensible, réel, par exemple les couleurs en peinture, et d'une succession d'arrière-plans, par exemple une émotion, qui, sur le mode de l'irréel, apparaissent à travers l'avant-plan à celui qui regarde l'oeuvre. La fameuse définition du beau de Hegel, quoique restrictive, traduit bien l'essentiel de l'esprit objectivé: «Le beau est la manifestation sensible de l'idée.» Muet, inerte en l'absence d'un interprète, l'esprit objectivé s'anime et devient parlant pour un être capable de percevoir le beau.

    (Jean-Maurice Lamy)


    Traduction allemande:

    Dem kommt im Wechsel der Generationen die ständige geistige Erneuerung der Völker entgegen. Die junge Generation wächst nicht nur in eine veränderte Gesamtlage hinein, sie bringt stets auch das ihrige an neuer Einsicht, Einsatzkraft und Initiative mit. Sie wird nicht nur geformt vom lebenden Geiste, sie formt ihn auch ihrerseits. Ununterbrochen spielt sich in den Völkern der Kampf der jungen gegen die alte Generation ab, der Kampf um neues Begreifen, neue Bewältigung, neue Ziele. Nur äusserlich geht er um die Selbstbestimmung der Jugend, in Wahrheit geht er stets um das Ganze. Das innere Recht dieser stillen ständigen Revolution beruht aber darauf, dass die Jugend geschichtlich gemessen älter und weiser ist als das Alter. Das Volk selbst - oder wenn man so will, der objektive Geist - ist jedesmal in der jungen Generation um eine Stufe alter und erfahrener geworden als er im gleichen Entwicklungsstadium der alten war.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.