• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Nourriture

    Le pape doit manger seul

    Raoul Ponchon
    Le Protocole du Vatican veut que le Pape prenne ses repas tout seul.
    Manger seul! Quelle horreur! Prendre sa nourriture
    Sans avoir devant soi la moindre créature,
    Sous prétexte que c'est l'usage au Vatican!
    L'usage... mais l'usage à la mode de quand?
    Ce n'est pas, sapristi! la peine d'être pape,
    Si l' on ne peut donner à l'usage une tape.
    L'usage n'était pas d'ailleurs pour Borgia,
    Car ce n'est pas tout seul que ce birbe orgia.
    Voire sans remonter aussi haut dans l'Histoire,
    Pio Nono meublait-il seul son réfectoire?
    Allons donc! Si cet us a sévi dans les temps,
    Il fut assurément des plus intermittents.
    J'admets qu'on aille seul aux cabinets d'aisance,
    Que l'on fasse tout seul des heures de potence,
    Que l'on commette un crime... une bonne action...
    Tout seul. Mais manger seul, quelle aberration!
    Voilà qui me renverse et qui me déconcerte.
    Encore s'il était seul dans une île déserte!...
    Mais non. Il a parents, amis et familiers.
    Les gens du Vatican se comptent par milliers.
    Qu'il n'éprouve pour eux que des ardeurs peu vives,
    Ce n'en est pas moins là de tout trouvés convives.
    Manger seul-voyez-vous-me semble aussi pervers
    Que d'aller voir tout seul les feuilles à l'envers.
    Puis, quand on mange seul, sait-on ce que l'on mange?
    Si c'est de l'ambroisie ou quelque affreux mélange!
    Que dis-je? Mange-t-on? On bouffe, on se nourrit...
    Le corps peut y trouver son compte, non l'esprit.
    On me dit que ce pape a l'estomac en loque,
    Et qu'il fait son repas de deux oeufs à la coque.
    C'est possible, après tout. Je n'en veux discuter.
    Mais il pourrait toujours des amis inviter.
    Leur dire: "Mes enfants, sans appétit moi-même,
    Je ne vous contrains pas à faire le carême..."
    Mangez, buvez, voilà des poulets, des gigots...
    Tapez éperdument dessus ces haricots.
    Et puis, voici du vin qu'il faut mettre à l'étude;
    Il fut trente-cinq ans captif comme Latude.
    Rien ne vous donne faim comme de voir manger.
    Enfin... n'est-ce donc rien, le plaisir d'héberger?
    De même, ce Léon, guetté par le conclave,
    Boit également seul les bons vins de sa cave.
    Il a là, devant lui, deux verres, qui sait, trois?
    Sans doute il fait sur eux le signe de la croix,
    Ainsi qu'il ferait sur quelque rouge éminence,
    Et dit, selon leur plus ou moins de contenance:
    "L'un est pour mon Falerne, et l'autre, mon Chianti,
    Et le troisième pour mon Lacryma Christi."
    Comme il est évident qu'il en boit peu de chaque,
    Pourquoi n'en faire pas profiter Pierre ou Jacques?
    J'y pense tout à coup: Ce pontife absolu
    Ne connaît pas son texte ou bien il l'a mal lu.
    Le Seigneur n'a-t-il pas prescrit à ses apôtres:
    Messieurs, vous mangerez les uns avec les autres.
    Vae Soli! Malheur à celui qui mange seul;
    Il vaudrait mieux pour lui qu'il fût dans un linceul.
    Voilà ce qu'il a dit, le Seigneur. C'est notoire.
    Ce qui prouve, de sorte aiguë et péremptoire,
    Et dussiez-vous trouver mon propos hasardeux,
    Que pour manger tout seul, il faut être au moins deux.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Raoul Ponchon
    Poète français, ami et contemporain de Verlaine.
    Mots-clés
    Convivialité, manger, pape
    Extrait
    «Ce qui prouve, de sorte aiguë et péremptoire, Et dussiez-vous trouver mon propos hasardeux, Que pour manger tout seul, il faut être au moins deux.»
    Documents associés
    Hélène Laberge
    Alimentation, Renaissance, Catherine de Médicis, manières de table, Angleterre, Érasme, grandes découvertes, légumes, pomme de terre, classicisme, La Varenne, Louis XIV, café Procope, Marie-Antoinette, café, thé, chocolat, gastronomie, cuisine
    Hélène Laberge
    Alimentation, gastronomie, manger, Brillat-Savarin, France, cuisine française, pâtisserie française, Carême, mayonnaise, nougats, meringues, feuilletés, nutrition, calories, industrialisation de l'alimentation, succédanés alimentaire, États-Unis,
    Hélène Laberge
    Nourriture, alimentation, histoire de la nourriture, gastronomie, art culinaire, Préhistoire, Antiquité, Grèce antique, Rome antique
    Hélène Laberge
    Alimentation, faim, rapports Nord-Sud, colonisation, malnutrition, surnutrition, obésité
    Jacques Dufresne
    Hélène Laberge
    Alimentation, épices, assaisonnement, porc, Gavius Apicius, Guillaume Tirel dit Taillevent, Rome antique, Moyen Âge

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.