• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: Multiculturalisme

    Les écueils du multiculturalisme

    Ibn Warraq
    L'auteur expose certaines des failles intellectuelles de l'idéologie multiculturaliste. Il critique également l'impuissance des élites intellectuelles occidentales, gagnées aux thèses multiculturalistes, à défendre les valeurs de la démocratie à l'encontre de cultures et de courants de pensée qui les nient.

    Passage tiré de: Statement by Ibn Warraq on the World Trade Center Atrocity.
    Respect for other cultures, for other values than our own, is a hallmark of a civilised society.  But Multiculturalism is based on some fundamental misconceptions. First, there is the erroneous and sentimental belief that all cultures, deep down, have the same values; or, at least, if different, are equally worthy of respect.  But the truth is that not all cultures have the same values, and not all values are worthy of respect. There is nothing sacrosanct about customs or cultural traditions: they can change under criticism. After all, the secularist values of the West are not much more than two hundred years old.

     If these other values are destructive of our own cherished values, are we not justified in fighting them both by intellectual means, that is by reason and argument, and criticism, and by legal means, by making sure the laws and constitution of the country are respected by all?  It becomes a duty to defend those values that we would live by. But here western intellectuals have sadly failed in defending western values, such as rationalism, social pluralism, human rights, the rule of law, representative government, individualism (in the sense that every individual counts, and no individual should be sacrificed for some utopian future collective end), freedom of expression, freedom of and from religion, the rights of minorities, and so on.

    Instead, the so-called experts on Islam in western universities, in the media, in the churches and even in government bureaus have become apologists for Islam. They bear some responsibility for creating an atmosphere little short of intellectual terrorism where any criticism of Islam is denounced as fascism, racism, or  “orientalism.” They bear some responsibility for lulling the public into thinking that “The Islamic Threat” is a myth. It is our duty to fight this intellectual terrorism. It is our duty to defend the values of liberal democracy.

    Source

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.