• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Dossier: Mondialisation

    Institutions publiques et société civile: quels renforcements de la démocratie participative et de la responsabilité des citoyens?

    Susan George
    De fait, si le diagnostic posé par Polanyi était et demeure exact, il était trop optimiste quant au cours de l'histoire. Les institutions de l'Etat-providence européen de l'après-guerre qui étaient, croyait-il, définitivement établies, sont aujourd'hui gravement menacées. Le mécanisme d'imposition et de redistribution dont dépendaient depuis toujours les démocraties sociales modernes a été totalement désorganisé par l'internationalisation du capital et du revenu, qui échappent à la compétence territoriale et fiscale des autorités nationales. Il n'est pas possible non plus d'exercer un contrôle politique sur les sociétés transnationales et sur les marchés financiers internationaux. Les "votes" des spéculateurs, qui évaluent continuellement les politiques économiques et sociales nationales, ont aujourd'hui plus de poids que les votes des citoyens. Le scénario catastrophe de Polanyi d'un mécanisme du marché "seul artisan du destin de l'homme et de son environnement naturel" est devenu une réalité bien plus effrayante encore.

    Le présent document s'efforcera d'expliquer brièvement pourquoi le modèle de l'Etat-providence démocratique et social est gravement menacé, arguant, comme Polanyi l'avait pressenti, que cette évolution peut en effet conduire à la destruction de la société, sauf si les citoyens et leurs gouvernements engagent l'action politique nécessaire pour :

  • -- faire en sorte que le marché ne sorte pas de son rôle ;
  • -- réaffirmer la fonction essentielle du bien public et de l'Etat-nation démocratique ;
  • -- élargir à la sphère internationale la définition et la portée du concept de "citoyenneté responsable".
  • Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.