• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Malheur

    Ceux par qui le malheur sur les innocents tombe

    Victor Hugo
    Pourquoi le malheur frappe-t-il l'innocent? Les mots de Victor Hugo se feraient-ils l'écho de l'angoissante question de Job?
    « Ceux par qui le malheur sur les innocents tombe
    Et qui n'ont pas de repentir,
    Voudront après la mort voler hors de leur tombe,
    Dieu juste, et n'en pourront sortir.

    Hélas ! on se regarde avec des yeux funèbres,
    Grands et petits, jeunes et vieux,
    Et le riche orgueilleux se sent dans les ténèbres
    Mordu par le pauvre envieux.

    On crache sur Caton, on bave sur Socrate:
    Le fort est bon; le faible a tort;
    Le déshérité rampe, et la terre est ingrate.
    Il pleut, c'est la nuit, l'enfant dort.

    – Enfant, debout ! Va-t'en à ton travail ! C'est l'heure. –
    Triste, il part; nul ne le défend,
    Et le ciel effrayant qui sanglote et qui pleure
    Glace de ses larmes l'enfant.

    Les femmes sont aux fers dans les lois inégales;
    L'homme entend leurs cris de courroux
    Sans plus s'en émouvoir que du chant des cigales
    Dans les chaumes des sillons roux.

    Des beautés sans pudeur, à leurs festins venues,
    Disent aux oppresseurs: merci !
    On frémit en voyant ces Vénus toutes nues,
    L'âme étant toute nue aussi.

    Peuple libre, est-ce bien sous ton ciel que nous sommes ?
    Écoutez ces hideux abois:
    Le nègre fuit les chiens monstrueux, et les hommes
    Chassent aux hommes dans les bois.

    Partout vont gémissant les opprimés sans nombre
    Dans les cités et dans les champs... –
    File, Ô ver du sépulcre, et fais ta toile sombre
    Où se prend l'âme des méchants ! »
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Victor Hugo
    Mots-clés
    Mal, souffrance, orgueil, condition humaine, innocence, injustice
    Extrait
    « Peuple libre, est-ce bien sous ton ciel que nous sommes ? »
    Documents associés
    Guillaume Apollinaire
    Les faux amours

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.