• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte
    Alphonse Lamartine
    «Dans les blés mûrs, un soir de fête,
    La jeune fille me cueillit ;
    Dans ses cheveux noirs, sur sa tête,
    Ma blanche étoile rejaillit.
    Fleur domestique et familière,
    Je m'y collai comme le lierre
    Se colle au front du dahlia ;
    Sa joue en fut tout embellie ;
    Puis j'en tombai froide et pâlie
    Son pied distrait me balaya.

    Mais le matin, sous sa fenêtre,
    Un passant me vit par hasard,
    Se pencha pour me reconnaître,
    Et me couva d'un long regard.
    " Viens, dit-il, pauvre fleur sauvage,
    Viens, mon amour et mon image,
    Objet d'envie et de dédain,
    Viens sécher sur mon cœur posée :
    Mes larmes seront ta rosée,
    Mon âme sera ton jardin !

    Depuis ce jour, rampant dans l'herbe,
    Je m'enlace autour d'autres fleurs ;
    J'abrite leur tige superbe,
    Et je relève leurs couleurs ;
    Et quelquefois les jeunes filles
    Me fauchent avec leurs faucilles,
    Pour faire un nuage à leur front :
    Je nais pâle et toute fanée,
    Je suis lierre d'une année.
    Foulez les pauvres liserons ! »

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Alphonse Lamartine
    Mots-clés
    liseron, humilité, lierre, consolation
    Documents associés
    Dieu, providence, pauvreté, argent, abandon, souci, liseron, moineau

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.