• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: Islam

    L'Islam et le développement de la pensée occidentale

    Ehsan Naragui
    Les Musulmans estiment, à juste titre, qu'ils ont joué un rôle essentiel dans la construction de la pensée occidentale. Averroes (1126-1198), dont on vient de célébrer la mémoire à Tunis, était un penseur de portée universelle, considéré comme l'un des pionniers de la philosophie, et qui a introduit la pensée grecque d'Aristote chez les chrétiens. Avicenne (980-1037), le savant iranien, a été durant des siècles le maître incontesté de la médecine en Occident. La Renaissance, elle même, est en grande partie le fruit du rayonnement de l'Islam à partir de ces brillants foyers de culture qu'étaient la Sicile et l'Andalousie.

    Ici, en Europe, vous vous targuez toujours d'appartenir à une civilisation gréco-romaine. Mais l'Europe a ignoré la Grèce pendant plus de mille ans, les Grecs étant alors considérés comme des barbares. Le chemin Athènes-Rome-Paris n'a jamais existé. L'héritage grec s'est transmis, en réalité, d'Athènes à Bagdad, puis, longtemps après, à Paris par l'intermédiaire de l'Espagne et de la Sicile...

    L'idée même d'université vient du monde musulman parce qu'au Moyen Âge, les sciences étaient devenues si nombreuses et si étendues ­ comme l'a démontré le grand philosophe musulman Farabi (870-950) ­ qu'elles ne pouvaient plus être enseignées ni dans les mosquées, ni dans les monastères. L'université médiévale qui naît au XIIIe siècle a pour fondement scientifique la « Cartographie des savoirs » élaborée par Faradi plusieurs siècles auparavant.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.