• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Dossier: Internet

    La connectivité à l'Internet s'accroît rapidement en Afrique

    Charles W. Corey
    C'est en Afrique que la connectivité à l'Internet augmente le plus vite au monde et, de ce fait, l'accès à l'Internet se propage dans les petites villes et dans les régions rurales grâce aux nouvelles technologies.

    De l'avis de l'un des fondateurs et directeur exécutif du site Internet allAfrica.com (http://fr.allafrica.com/), M. Reed Kramer, cette situation ne peut qu'avoir des effets positifs sur l'expansion de la presse libre, de la démocratie et du développement aux quatre coins du continent.

    A l'occasion d'une interview accordée au "Washington File" dans le cadre de la célébration de la Journée de la liberté de la presse, marquée le 3 mai, M. Kramer a mentionné une récente enquête du
    "Balancing Act", un bulletin d'information publié à Londres, qui estime que la part de l'Afrique à la largeur de bande internationale augmentera de 81 % entre 2005 et 2008, et qu'en conséquence, en Afrique, davantage d'usagers auront la possibilité d'accéder à l'Internet.

    Citant des chiffres avancés par l'institut de recherche et de marketing "Internet World State", M. Kramer a indiqué que plus de 22 millions de personnes se servent de l'Internet à l'heure actuelle en Afrique et que, si 16 % de la population mondiale se sert de l'Internet, ce pourcentage n'est que de 2,5 % sur les quelque 900 millions d'habitants que compte l'Afrique. Cependant, ce chiffre a augmenté de 400 % depuis 2000. Ce sont l'Afrique du Sud (3,6 millions), l'Égypte, le Kenya et le Maroc qui ont le plus grand nombre d'usagers de l'Internet.

    Étant donné la multiplication des cybercafés et autres points d'accès à l'Internet pour usagers multiples, a indiqué M. Kramer, le nombre des usagers de l'Internet en Afrique pourrait bien être de 6 à 8 fois plus important que le nombre des abonnements à l'Internet.

    De l'avis de M. Kramer, l'expansion de l'Internet en Afrique a révolutionné le recueil d'informations sur le continent et la façon de travailler de allAfrica.com.

    Une presse libre, a rappelé M. Kramer, "est l'une des pierres angulaires" de toute société démocratique, en particulier dans les sociétés où les traditions démocratiques et l'indépendance judiciaire sont moins fortes qu'aux États-Unis. Dans toute société, en effet, la presse peut jouer une multitude de rôles, qui vont de celui de surveillant à celui de défenseur, car elle offre un forum permettant d'exprimer des points de vue différents ou opposés, éléments essentiels d'une démocratie.

    Les médias ont aussi un grand rôle à jouer dans le développement. "Alors que les pays débattent de la direction à prendre, prennent des décisions et font des choix en ce qui concerne les ressources, il est très important que les médias soient présents pour aider les gens à faire entendre leur voix, encourager les débats à propos de ces questions vitales, et servir de conduits pour tous les points de vue", a-t-il expliqué.

    M. Kramer est d'avis que l'Internet a ouvert la voie à la liberté de la presse en Afrique et que la tendance, en la matière, va dans la bonne direction, un point débattu également par deux de ses
    collègues, M. Gaddiel Baah, un éditeur de nouvelles en anglais du Ghana, et Mme Aminata Sall, une éditrice francophone du Sénégal. Tous trois se sont accordés à dire que les tendances, en matière de
    liberté de la presse, allaient dans la bonne direction, précisant cependant que les résultats avaient été inégaux et que de graves problèmes persistaient.

    "J'ai bon espoir que la presse libre pourra se répandre en Afrique. Naturellement, avec l'expansion de l'espace démocratique (...) toutes les institutions et organisations qui s'épanouissent sous la démocratie ne manqueront pas de croître, et parallèlement à l'amélioration du climat démocratique dans un pays, une région et dans l'ensemble du continent, le respect des droits des journalistes, le respect des lois qui réglementent les médias et l'adoption de lois appropriées s'amélioreront également ", a précisé M. Gaddiel Baah.

    Tensions entre les médias et le gouvernement

    Bien souvent, ont-ils tous trois souligné, une tension naturelle existe entre le gouvernement et la presse libre, quel que soit le pays. Mme Aminata Sall s'est souvenue qu'un vigoureux débat avait
    récemment éclaté en Côte d'Ivoire à propos des questions que les journalistes avaient le devoir de couvrir et de ce qui n'était pas de leur compétence.

    Déclarant que ce genre de problèmes n'épargnait aucun pays, il a indiqué: "AllAfrica.com offre aux lecteurs des quatre coins du monde la possibilité d'accéder à divers points de vues et perspectives sur ce qui se passe dans la plupart des régions d'Afrique, des informations qui, pour la plupart, proviennent de médias africains qui sont représentés sur notre site (...)."

    AllAfrica.com, un site qui reçoit 12 millions de visites chaque mois, est affilié à 125 organismes de presse africains, a-t-il précisé. "Ils nous fournissent des informations. Nous avons des contrats avec
    eux pour recevoir ces informations. Nous partageons les bénéfices avec eux et leur donnons une plus grande visibilité. Non seulement nous diffusons leurs nouvelles par le biais de notre site Internet, mais nous avons aussi un service de diffusion par téléscripteurs auquel est abonné un grand nombre des médias les plus connus, notamment Bloomberg, Financial Times, Lexus-Nexus."

    S'il existe toujours un vaste fossé numérique entre l'Afrique et le reste du monde, de plus en plus souvent les nouvelles technologies changent la façon de vivre des Africains et améliorent leur vie
    quotidienne, a fait valoir M. Kramer en conclusion.

    Source : Bureau des programmes d'information internationale du département d'Etat, "Washington File", 24 avril 2006
    Site Internet: http://usinfo.state.gov/fr/
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Charles W. Corey
    Rédacteur du "Washington File", diffusé par le Bureau des programmes d'information internationale du Département d'État américain.
    Mots-clés
    Afrique, presse, liberté de presse, communication, infrastructures de communication
    Extrait
    C'est en Afrique que la connectivité à l'Internet augmente le plus vite au monde et, de ce fait, l'accès à l'Internet se propage dans les petites villes et dans les régions rurales grâce aux nouvelles technologies.
    Documents associés
    internet, commerce électronique, réseaux informatiques, intelligence artificielle, médecine
    Jacques Dufresne
    Histoire d'Internet, réel, virtuel
    Inforoutes et secteur public
    Vie privée, renseignements personnel, mesures éthiques pour la nouvelle économie
    Jacques Dufresne
    Leibniz, boussole, I Ching, machine de Pascal
    Jean Garneau
    Bernard Lebleu
    Vie privée, renseignements personnels, mesures éthiques pour la nouvelle économie
    Bernard Lebleu
    Université, formation en ligne
    Marcel Bergeron
    Langue française sur Internet

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.