• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: Intergénération

    Loumet Intergénération

    Régis Barraquier
    Voici, à Pamiers, au cœur du pays cathare (le sud de la France, proche de l’Espagne), un édifice ancien qui, au lieu d’être livré aux démolisseurs, est devenu un établissement au centre duquel se trouve un restaurant desservant aussi bien la population du quartier que les résidents de l’établissement. Les extraits qui suivent sont tirés de la revue Générations.
    Au-delà de la vague nostalgie vis à vis du bon vieux temps des fêtes de familles, peut-on essayer d’entretenir ou de reconstituer des liens familiaux intergénérationnels?

    Loumet Intergénération regroupe un foyer départemental de l’enfance, une maison d’enfants à caractère social, un service de jeunes majeurs, un hôtel maternel, un «service enfantsfamilles», un foyer logements pour personnes âgées, un foyer pour jeunes travailleurs, une haltegarderie et un service de restauration, plus une cafétéria.


    Un lieu de chaleur entre générations

    La volonté de favoriser la pratique de la solidarité entre des générations de populations conduites à l’isolement peut permettre de rompre leur solitude, faire renaître leur goût à la vie en renouant des liens qui, sans être familiaux, n’en sont pas moins chaleureux, affectifs, équilibrants, voire éducatifs.

    En créant un lieu de bienêtre, d’échanges et de chaleur entre générations, Loumet Intergénération vise un double objectif. Il s’agit d’abord de préserver une certaine autonomie pour chacune des structures composant l’établissement. Chaque résident dispose, non seulement d’un logement privé indépendant, mais également de locaux collectifs où il pourra pratiquer les activités de son âge ou celles qui sont liées à la particularité de sa condition. Le second objectif est de permettre la rencontre ou de la susciter dans les lieux de vie communs aménagés à cet effet.


    Une conception étudiée des locaux

    Des efforts considérables ont été réalisés au niveau de la conception des locaux et de leur utilisation, ainsi qu’au niveau architectural.

    Le pôle principal de la vie en commun est constitué par le restaurant, qui se trouve au cœur même des divers services, entre les services à l’enfance, les foyers logements pour personnes âgées et le foyer pour jeunes travailleurs.

    La salle du restaurant est entièrement éclairée par de larges panneaux vitrés et le toit de cuivre est supporté par une charpente apparente en bois, conférant au lieu des couleurs et une esthétique très chaleureuses.
    Pour l’enfance, on a aménagé deux unités de vie correspondant à deux appartements qui peuvent accueillir chacun 7 enfants de 3 à 16 ans. Ces unités réalisées sous forme de duplex (avec installations sanitaires individuelles complètes) permettent de développer les connaissances, le suivi scolaire, la convivialité et, en même temps, l’autonomie et la qualité de vie pesonnelle.

    Ainsi, le droit du jeune à un espace individuel et autonome est respecté, de même que sont prévus des lieux de vie commune et des règles imposées par la vie en collectivité.

    L’hôtel maternel est composé de trois appartements pouvant accueillir des femmes seules avec un, deux ou trois enfants. L’habillage, la décoration et le mobilier de ces appartements ont été particulièrement soignés, pour permettre un confort et un bienêtre satisfaisants pour des personnes qui, en situation d’attente transitoire et souvent à l’issue d’une crise empreinte de violence ou de conflits éprouvants, sont soulagées de se retrouver dans un milieu protecteur.

    Les 15 appartements du foyer logement pour personnes âgées sont tous indépendants et particulièrement confortables. Chacun possède en effet le chauffage central, une isolation thermique et sonore de grande qualité, une prise T.V. et une prise de téléphone. De plus, un effort particulier a été réalisé pour augmenter l’agrément de la vie en appartement: larges surfaces vitrées, offrant un parfait ensoleillement, un bon éclairement, ainsi qu’une vue agréable et dégagée, aussi bien côté cour que côté rue. Les éléments d’équipement, en particulier sanitaires, ont été adaptés aux besoins des résidents: sol antidérapant, douche accessible sans obstacle, radiateur électrique d’appoint, fermeture de sécurité de la porte, etc. Enfin, chaque appartement est équipé d’un interphone et dispose d’une boîte aux lettres personnalisée, directement servie par la poste. Un garage peut aussi être mis à la disposition des résidents.


    À deux pas du centre-ville

    Il faut enfin souligner que «Loumet Intergénération» est situé en plein cœur du quartier de Loumet, c’est-à-dire à deux pas du centreville de Pamiers, ce qui permet d’accéder à pied à tous les services ou commerces de la ville, ainsi qu’aux structures hospitalières, toutes proches.

    Les relations intergénérationnelles se créent ainsi à l’intérieur des structures et au croisement des populations, de façon tout à fait naturelle, générant ou recréant des gestes et un climat de véritable solidarité entre les résidents et même avec le personnel ainsi qu’avec la cité, au travers des divers contacts avec la population ou les différentes associations de la ville.


    Générations
    Rue de la Prévoyance, 60
    B 1000 Bruxelles, Belgique
    Tél: 32-25-02-70-10
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Régis Barraquier
    Directeur de l'Association Départementaire pour la Sauvegarde de l'Enfance, de l'Adolescence et de l'Adulte (ADSEAA).
    Mots-clés
    Habitat urbain
    Documents associés
    Jean Proulx
    Mort, solitude, vieillesse, acccomplissement, temps, retraite
    Madeleine Préclaire
    Ville, travail, loisirs, vieillissement, temps
    Marc Chevrier
    Régime des rentes, justice, impôt, succession, impôt sur les successions

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.