• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: Balzac Honoré de

    La comédie humaine

    Honoré de Balzac
    Balzac était immense, comme son oeuvre, dans laquelle il a cherché à rendre les principes naturels régissant les sociétés humaines.

    Source

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Honoré de Balzac
    Né en 1799 à Tours, d'une famille bourgeoise, Honoré Balzac (qui s'attribuera plus tard la particule) connaîtra l'enfance typique des «enfants du siècle»: il est mis en nourrice, puis en pension (sa mère avait 32 ans de moins que son père) et fait des études peu brillantes au collège de Vendôme (1807-1813). Il monte ensuite à Paris pour des études de droit, malgré le peut de plaisir qu'il trouve dans le métier juridique chez différents notaires (1816-1819). Tout change en 1819: intéressé d'abord par la philosophie, il se voue ensuite à la littérature, seul moyen d'acquérir la richesse et la célébrité dont il rêve.  Son premier ouvrage: Cromwell, une tragédie, est un échec. Il n'abandonne pas et publie sous différents pseudonymes une série d'ouvrages divers. En 1821, il rencontre Mme de Berny, qui sera pour lui plus qu'une maîtresse, une initiatrice, une conseillère et un appui. Il fonde alors une une maison d'édition et une entreprise de fonderie de caractères qui échoueront lamentablement, le plongeant dans un cycle infernal de dettes dont il ne pourra jamais se libérer. En 1830, il commence à fréquenter les salons à la mode, il entre également dans le cercle du grand patron de presse Émile de Girardin collabore à de nombreuses publications, et se livre à toutes les exubérances de la vie mondaine, à toutes les griseries du succès. À cette époque, il reçoit la première lettre de l'«Étrangère», une comtesse russe (Mme Hanska),  qui l'admire et qu'il rencontre pour la première fois en Suisse en 1833. Balzac mène une vie débordante: les voyages, les fréquentations, les maîtresses se multiplient. Il produit énormément (90 romans en 20 ans, c'est à dire 4 romans par an). Il travaille la nuit, en buvant du café très fort. En 1836, il connait un nouveau désastre financier: un autre journal qu'il avait acheté est mis en liquidation. Balzac continue de voyager beaucoup pour échapper à ses créanciers. En 1842, après la mort du comte Hanska, il fait tout pour épouser l'Étrangère. En 1848, la Révolution ne lui permet pas de rétablir sa situation financière. De plus en plus malade, il séjourne une année en Ukraine; il y épouse enfin madame Hanska, et revient avec elle à Paris, en 1850, pour y mourir au bout de quelques semaines. source: http://autan.enst.fr/~gauthey/balzac.html Voir également la présentation de Balzac par Baudelaire.
    Mots-clés
    Moeurs, politique
    Extrait
    «Peut-être est-ce une ingénieuse combinaison que de donner la peinture d'une ville pour cadre à des faits qui se sont passés ailleurs. Plusieurs fois déjà, dans le cours de La comédie humaine, ce moyen fut employé, malgré son inconvénient qui consiste à rendre la bordure souvent aussi considérable que la toile.»
    Documents associés
    Alain
    roman français, réalisme, Comédie humaine, roman par lettres, roman historique
    Honoré de Balzac
    Fortune, renoncement, ambition
    Honoré de Balzac
    L'obsession de l'observation chez l'auteur de la Comédie Humaine.
    Maurice Tourneux
    Remy de Gourmont
    panthéon, république française, mémoire collective, commémoration, mort, roman, faussaire, Anthelme Collet

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.