• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Daumier Honoré

    À Honoré Daumier

    Albert Mérat
    On connaît dans ses traits touffus
    Cette autre Comédie Humaine,
    Mais le grand peintre que tu fus,
    Daumier, on ne le sait qu’à peine.

    Pourtant tu peins loyalement
    Dans la lumière belle et chaude,
    Et tes ciels sont d’un ton charmant
    De lapis fin et d’émeraude.

    Tu sais fixer dans leur beauté
    Et l’ambiance de la vie
    Des scènes de réalité
    D’une touche juste et ravie.

    Vous rappelez-vous l’escalier
    Sur une berge de la Seine ?
    La ménagère en tablier,
    La fillette… Toute la scène

    Est dans le mouvement du bras,
    Qui montre que lourde est la charge
    Du linge qu’elle vient en bas
    De plonger dans l’eau lente et large.

    La petite tient le battoir,
    Moins pour s’amuser que par aide,
    Apprentissage du lavoir,
    Sur les marches à pente raide.

    La file blanche des maisons
    Suit le quai haut et le domine,
    Et, beauté de nos horizons,
    Le couchant d’or les illumine.

    C’est simple, pénétrant et beau;
    Les pauvres gens hantent ton rêve;
    Tu ris d’un ministre nouveau,
    Mais ton rire en pitié s’achève;

    Et le grand redresseur de torts,
    Don Quichotte, forme insensée,
    Fantôme défiant les forts,
    Revient sans cesse à ta pensée.

    Tu sembles ne te soucier
    Que d’ombre et de couleur sonore;
    Et cependant le justicier,
    Malgré toi, reparaît encore.

    L’accent reprend son âpreté,
    Ta mission n’est pas finie;
    Mais c’est quand même la bonté
    Qui rayonne dans ton génie.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Albert Mérat
    Mots-clés
    Peinture française, caricature, critique sociale, pauvreté
    Extrait
    On connaît dans ses traits touffus Cette autre Comédie Humaine, Mais le grand peintre que tu fus, Daumier, on ne le sait qu’à peine.
    Documents associés
    Goncourt (frères)
    Satire, caricature, critique sociale, grotesque, bourgeois, laideur
    Gustave Kahn
    Dessin, caricature, satire, critique sociale, bourgeois, avocat
    Charles-Pierre Baudelaire
    Caricature, rire, satire, critique sociale, mal

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.