• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Dossier: Fleurs sauvages

    Guide


    Ce guide est l'oeuvre d'amateurs, qui au début de juillet 2003, ont eu le bonheur de découvrir, en compagnie de la botaniste Gisèle Lamoureux, les fleurs sauvages qui poussaient sous leurs yeux...à leur insu. Le territoire qu'ils continuent d'explorer est celui qui entoure la petite ferme, en Estrie au Québec, où l'Encyclopédie de L'Agora a pris forme. La majorité des plantes identifiées poussent à moins de 500 mètres de la maison.

    L'expérience nous dira si notre méthode, dont l'élaboration fut pour nous un amusement, présente de l'intérêt. Nous vous invitons à vous joindre à participer à notre œuvre en nous envoyant d’excellentes photos ou en nous communiquant toute information susceptible d’enrichir nos dossiers

    Les dossiers de fleurs sauvages auxquels nous vous donnons accès par ce guide sont à des degrés divers d’achèvement. Si nous commençons à être satisfaits de certains d’entre eux, (Sanguinaire, )n’en n’ayant pas trouvé de meilleurs sur Internet, nous en publions plusieurs autres uniquement pour fin d’identification et en vue de mettre à l’épreuve la méthode d’identification que nous vous proposons. Tous auront compris que nos meilleurs dossiers eux-mêmes ne sont qu'une porte d'entrée dans un monde où les sources d'information sont de plus en plus nombreuses variées et riches. L'originalité de notre travail consiste dans les textes, le plus souvent des poèmes, que nous associons aux diverses fleurs, et dans le choix des sites que nous recommandons. Pour ce qui est des photos, nous ne sommes pleinement satisfaits que de celles qui sont l’œuvre d’un photographe professionnel, Claude Dufresne, (Vesce jargeau par exemple )qui a bien voulu nous indiquer par quelques exemples le chemin qu’il nous reste à parcourir pour accéder à la perfection.

    Nous avons utilisé d'abord les guides de la collection Fleurbec, dirigée par Madame Gisèle Lamoureux. Le guide de Peterson et bien entendu la Flore Laurentienne nous ont aussi été très utiles. Le grand avantage des guides Fleurbec c'est qu'on prend plaisir à les lire avant même d'avoir découvert les fleurs en cause sur le terrain. Une attente se crée ainsi en nous. Elle nous aidera le moment venu à idenfier une fleur. La voilà enfin cette euphraise à propos de laquelle j'ai lu des choses si intéressantes dans tel guide Fleurbec. Le guide Peterson est un pur outil d'identification. Il contient plus de mille dessins, assez fidèles, regroupés selon les couleurs et les formes. Au peut ainsi identifier au premier coup d'oeil une plante rare comme la monotrope. Pour valider l'idenfication et apprendre des choses sur la plante en cause il faut ensuite consulter des ouvrages plus savants. Les sources fiables sont plus en plus nombreuses sur Internet. Les noms latins, que donnent tous les bons guides, permettent d'accéder à des bases de données en diverses langues.

    La réflexion sur la façon dont nous progressions dans nos découvertes nous a amenés à préciser la méthode que nous vous proposons. Dans le jeu du portrait chinois, on arrive parfois très vite au bon résultat par des analogies souvent lointaines et toujours spontanées. Supposons que le personne à découvrir est Victor Hugo. À la question si c'était un arbre, le premier joueur répondra peut-être, ce serait un chêne; à la question si c'était un édifice, un autre répondrait, ce serait une cathédrale gothique. Déjà l'hypothèse Hugo commencerait à se dessiner dans l'esprit de certains joueurs.

    C'est ainsi que nous procédions à notre insu. Nous disions souvent: cette fleur me fait penser à telle autre. Dans certains cas il s'agissait d'une ressemblance touchant à la fois la forme et la couleur, comme entre le tussilage et le pissenlit; dans d'autres cas, la forme ou la couleur étaient seules en cause. Dans quelques cas c'est la proximité qui nous frappait. Entre la galane par exemple et des fleurs plus connues, il n'y pas de ressemblance frappante. Si cette fleur nous fait penser à l'eupatoire c'est parce que nous avons souvent vues ces deux fleurs ensemble. Par son odeur caractéristique, la valériane nous a fait penser à l'asclépiade, qui fleurit au même moment.

    Nous avons parfois constaté que les fleurs entre lesquelles nous apercevions des ressemblances appartiennent à la même famille au sens scientifique du terme. Tant mieux! Notre but n'était toutefois de faire des familles, des genres ou des espèces des critères dans notre méthode.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.