• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: Faim

    Plus de 840 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim

    Département d'État américain
    "Nous donnons ci-dessous un résumé analytique sur le problème de la faim dans le monde, dont les données ont été obtenues de la Banque mondiale et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture."
    30 novembre 2004

    Données de base sur la faim dans le monde

    - Plus de 840 millions de personnes dans le monde sont sous-alimentées, ce qui signifie qu'elles consomment trop peu de nourriture pour maintenir un niveau normal d'activité.

    - La plupart des personnes sous-alimentées vivent dans des pays à faible revenu, mais 10 millions résident dans des pays industrialisés.

    - En 2001, seules les régions de l'Asie orientale et du Pacifique, ainsi que l'Amérique latine et les Caraïbes, comptaient moins de personnes mal nourries que dix ans auparavant.

    - La réduction de la faim a une corrélation positive avec un rythme accéléré de développement économique, un ralentissement de la croissance démographique et une réduction du nombre d'infections au VIH.

    - La faim et la sous-alimentation font chaque année plus de victimes que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis.

    - La sous-alimentation chronique, et les carences en vitamines et en minéraux qui l'accompagnent, peuvent stopper la croissance, ralentir le développement des capacités cognitives et augmentent la vulnérabilité aux maladies.

    - Les femmes sous-alimentées ont un risque accru de donner naissance à des bébés anormalement maigres qui ont un risque élevé de mortalité infantile. Ces femmes sont en outre plus susceptibles à certaines maladies telles que le diabète et les maladies cardio-vasculaires.

    - La recherche constante de nourriture consomme une quantité considérable du temps et de l'énergie des pauvres, ce qui leur laisse moins de temps pour exercer un emploi rémunérateur.

    - En 2002, 153 millions d'enfants de moins de 5 ans dans les pays en développement avaient un poids insuffisant. Chaque année, six millions d'enfants de moins de cinq ans meurent dans ces mêmes pays. Les risques de succomber à la maladie sont beaucoup plus élevés pour les enfants qui ont faim et qui sont sous-alimentés.

    - La plupart de ces décès ne sont pas directement le résultat de la famine, mais des maladies qui s'attaquent aux enfants vulnérables dont le corps est affaibli par la faim.

    - Les maladies infantiles les plus fréquentes sont les diarrhées, les maladies respiratoires aiguës, le paludisme et la rougeole. La pauvreté limite la capacité des parents d'obtenir des vaccins et des médicaments. La sous-alimentation chronique associée à des traitements insuffisants augmente fortement la mortalité infantile.

    Sources : Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture et Banque mondiale.

    Source en ligne : Bureau des programmes d'information internationale du département d'Etat
    Internet : http://usinfo.state.gov/francais/
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Département d'État américain
    Mots-clés
    alimentation, sous-alimentation, misère, pauvreté, sous-développement, développement économique, sida, carence alimentaire, enfant, maladie infantile, infection
    Documents associés
    Michel Coluche
    Humour noir
    Pauvreté
    Bernard Lebleu
    Malnutrition, intervention de l'administration municipale pour l'enrayer, agriculture urbaine, agro-écologie

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.