• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Coton

    Le Forum UE-Afrique définira la feuille de route pour soutenir le coton en Afrique

    Commission européenne
    Le Forum UE - Afrique sur le coton qui aura lieu à Paris les 5 et 6 juillet a pour objectif de définir une feuille de route contenant des mesures de soutien aux producteurs africains de cotton. Cet évènement est organisé par la Commission européenne, en collaboration avec le gouvernement français, le Centre technique de Coopération Agricole et Rurale (CTA), et le groupe Afrique, Caraïbes et pacifique (ACP) sur le Coton. Le Forum s’appuiera sur le Plan d’Action pour le secteur du coton en Afrique adopté par l’UE en avril 2004.
    Bruxelles, le 2 juillet 2004

    Coton : Le Forum UE-Afrique définira la feuille de route pour soutenir le coton en Afrique

    Le Commissaire européen au Commerce international Pascal Lamy a déclaré : « Le partenariat UE/ACP offre un cadre sérieux pour définir des réponses communes en faveur des pays africains producteurs de coton. Nous avons l’opportunité de garantir des conditions de commerce équitables pour le coton dans le cadre des discussions en cours à l’OMC sur l’Agenda de Doha pour le développement, si des progrès substantiels sont réalisés fin juillet. Mais la dimension commerciale seule ne suffit pas : nous devons également assurer le soutien à la compétitivité du secteur et réduire sa vulnérabilité ».

    Le 27 avril dernier, l’UE es Etats membres de l’union européenne ont entériné le Partenariat UE-Afrique proposé par la Commission européenne. Sur cette base, le Forum a pour but de produire une feuille de route avec un plan d’action avec des mesures de mise en oeuvre. Le dialogue entre les parties intéressées et la définition de stratégies nationales et régionales seront les clés pour obtenir une réponse globale.

    Les discussions tourneront autour de :

    - l’obtention de conditions commerciales plus favorables sur les marchés internationaux du coton: l’Union européenne appuie les appels lancés par les quatre producteurs africains de coton (Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad) qui demandent que l’on poursuive au sein de l’OMC la réduction des subventions faussant les échanges, l’amélioration de l’accès au marché et l’élimination de toute forme d’aide à l’exportation dans ce secteur
    - Soutien des pays africains producteurs de coton pour la mise en œuvre de plans de développement globaux : renforcer les politiques et institutions relatives au coton; développer la coopération interprofessionnelle et les partenariats public-privé, faciliter l'intégration au sein de la chaîne de production du coton; améliorer la réponse aux évolutions des marchés et technologies; promouvoir la reconnaissance de la qualité ; mettre en place des mécanismes pour compenser les fluctuations des prix ; développer le traitement du coton dans les secteurs du textile et de l’habillement.

    Parmi les 200 participants seront présents le Commissaire Pascal Lamy, Madame Agnes Van Ardenne, Ministre pour le développement des Pays-Bas, pays qui assurera la présidence de l’UE pendant le deuxième semestre, Mr Fatiou Akplogan, Ministre de l’Industrie et du Commerce du Bénin et porte-parole du Comité Ministériel ACP-Coton, Mr Carl Greenidge, directeur du CTA. Toutes les parties concernées, c'est-à-dire les 25 pays africains producteurs de coton (dont le secteur public, les agriculteurs et entreprises de coton), les organisations régionales africaines, les instituts de recherche, les ONG et les institutions internationales comme la Banque Mondiale contribueront à la discussion.

    Contexte

    La chute récente des prix mondiaux du coton a eu de lourdes conséquences dans plusieurs pays d’Afrique occidentale et centrale, où le coton constitue la principale source de revenus d’une population nombreuse estimée à quelque 10 millions de personnes. Dans certains des pays les moins avancés, le coton représente la principale culture de rente et la source la plus importante des recettes d’exportation et des recettes publiques. À titre d’exemple, le coton représentait, au cours de la période 1999-2000, 79% des exportations du Mali, 65% de celles du Bénin et 56% de celles du Tchad.

    Rôle de l’UE sur le marché du coton

    L’influence de l’UE sur les prix mondiaux du coton est mineure pour les raisons suivantes:

    - Le marché de l’UE est largement ouvert aux importations de coton, y compris le textile et l’habillement: l’UE applique des droits nuls aux importations de coton provenant des pays ACP ainsi que des 49 pays les moins avancés du monde (PMA).
    - L’UE est le plus grand importateur mondial de coton: entre 20% et 80% des exportations de coton du Mali, du Bénin, du Burkina Faso et du Tchad sont destinées à l’UE.
    - L’UE doit accepter les prix, elle ne les fixe pas: n’étant pas un exportateur net, mais au contraire, le plus grand importateur de coton, l’UE n’a que peu d’influence, voire aucune, sur les prix mondiaux.
    - La production de l’UE représente moins de 3% de la production mondiale, ses exportations ne représentant, quant à elles, que 4% des exportations mondiales de coton. L’UE est un importateur net de coton.
    - Il n’y a pas dans l’Union européenne de subventions à l’exportation pour le coton.
    - Les subventions internes accordées par l’UE aux producteurs européens de coton sont soumises à un plafond de production: lorsque ce plafond est franchi, le montant de l’aide est réduit. L’aide accordée par l’UE s’adresse principalement aux petits cultivateurs de coton des zones rurales de Grèce et d’Espagne.

    Le 20 avril 2004, les ministres de l’agriculture européens se sont mis d’accord pour réformer en profondeur le régime d’aide au marché européen du coton. Il a été décidé de réformer le secteur du coton afin de le rendre respectueux de l’environnement et des règles commerciales en éliminant les soutiens à la production qui perturbent les échanges. 65% des aides de l’UE vont être découplées de la production et les 35% restants seront maintenus sous forme de versement par hectare.

    Où le Forum se tiendra t-il?

    Centre de Conférences Internationales, 19 avenue Kleber, Paris

    Pour plus d’informations :


    http://www.forum-coton.org
    http://europa.eu.int/comm/trade/issues/global/development/index_en.htm

    Source : site Europa
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Commission européenne
    Mots-clés
    production agricole, Afrique, commerce équitable, développement durable, Bénin, Burkina Faso, Mali, Tchad

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.