• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Charles-Maurice de Talleyrand - Périgord

    Talleyrand et Fouché

    François-René de Chateaubriand
    L’épisode se déroule au retour de Gand, alors que Louis XVIII s'arrête à Saint-Denis. Talleyrand et Fouché ont fini par s'imposer au roi. Il comporte l'un des traits d'esprit les plus fameux de l'illustre écrivain. Passage extrait des Mémoires d'outre-tombe, troisième partie, I, livre VI
    Le soir, vers les neuf heures, j'allai faire ma cour au roi. Sa Majesté était logée dans les bâtiments de l'abbaye; on avait toutes les peines du monde à empêcher les petites filles de la Légion d'honneur de crier : «Vive Napoléon!» J'entrai d'abord dans l'église; un pan de mur, attenant au cloître, était tombé; l'antique abbatiale n'était éclairé que d'une lampe. Je fis ma prière à l'entrée du caveau où j'avais vu descendre Louis XVI, plein de crainte sur l'avenir, je ne sais si j'ai jamais eu le coeur noyé d'une tristesse plus profonde et plus religieuse. Ensuite, je me rendis chez Sa Majesté: introduit dans une des chambres qui précédaient celle du roi, je ne trouvai personne; je m'assis dans un coin et j'attendis. Tout à coup une ports s'ouvre: entre silencieusement le vice appuyé sur le bras du crime, M. de Talleyrand marchant soutenu par M. Fouché; la vision infernale passe lentement devant moi, pénètre dans le cabinet du roi et disparaît. Fouché venait jurer foi et hommage à son seigneur; le féal régicide, à genoux, mit les mains qui firent tomber la tête de Louis XVI entre les mains du frère du roi martyr; l'évêque apostat fut caution du serment. [...]

    Avant de quitter Saint-Denis je fus reçu par le roi et j'eus avec lui cette conversation:

    «Eh bien? me dit Louis XVIII, ouvrant le dialogue par cette exclamation.

    - Eh bien, sire, vous prenez le duc d'Otrante?

    - Il l'a bien fallu: depuis mon frère jusqu'au bailli de Crussol (et celui-là n'est pas suspect) tous disaient que nous ne pouvions pas faire autrement: qu'en pensez-vous?

    - Sire, la chose est faite: je demande à Votre Majesté la permission de me taire.

    - Non, non, dites: vous savez comme j'ai résisté depuis Gand.

    - Sire, je ne fais qu'obéir à vos ordres; pardonnez à ma fidélité: je crois la monarchie finie.»
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    François-René de Chateaubriand
    Écrivain français
    Mots-clés
    Histoire de France, monarchie parlementaire, Restauration, Louis XVIII
    Documents associés
    Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue
    Vie de Talleyrand, il quitte la vie politique, portrait du diplomate dans l'Éloge de Reinhardt, sa réconciliation avec l'Église, la visite de Louis-Philippe à son chevet
    Albert Sorel
    Talleyrand, l'écrivain et le diplomate, Louis XVIII
    Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue
    Vie de Talleyrand, son éducation, un abbé de cour, sa participation à l'Assemblée constituante, les missions de Londres, l'exil en Amérique, la chute du Directoire
    Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue
    Vie de Talleyrand, Napoléon Bonaparte, ministre des affaires étrangères sous Napoléon, le Concordat, le Consulat, l'Empire, la guerre d'Espagne
    Albert Sorel
    Rôle de Talleyrand au Congrès de Vienne, Louis XVIII, Europe, Prusse, Napoléon Bonaparte
    Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue
    Vie de Talleyrand, le commencement de la fin pour Napoléon, la restauration des Bourbons, Louis XVIII, le salon de Talleyrand
    Charles-Augustin Sainte-Beuve
    Talleyrand, sa morale, son impassibilité, son goût de l'argent

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.