• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Dossier: Automobile

    La première chaîne d'assemblage de l'industrie automobile

    Henry Ford
    Une voiture Ford comprend près de cinq milliers de pièces -- en comptant les écrous, les vis, etc. Quelques-unes sont relativement massives alors que d'autres ont la taille de pièces de montres. Notre première technique d'assemblage fut de monter nos voitures directement sur le plancher. À l'instar des ouvriers qui construisent une maison, nos hommes apportaient les pièces sur le lieu d'assemblage une par une. Lorsque nous entreprîmes de fabriquer nos propres pièces, il était logique de créer un nouveau département dans l'usine pour fabriquer telle ou telle pièce, mais, règle générale, un seul ouvrier suffisait à mener à bien toutes les opérations nécessaires à sa fabrication. En accélérant le rythme de production, il fallut planifier les opérations pour éviter que les ouvriers ne se trébuchent les uns sur les autres. Le travailleur mal guidé passe plus de temps à errer en quête de matériel ou d'outils qu'à travailler; il ne retire qu'un maigre salaire car le "pédestrianisme" n'est pas une vocation très payante.

    Le premier pas en direction de la chaîne d'assemblage survint lorsqu'on décida d'amener les pièces aux hommes plutôt que les hommes aux pièces. Désormais, deux grands principes gouvernent la planification de toutes nos opérations: premièrement, un homme, autant que cela soit possible, ne doit jamais avoir plus d'un pas à faire; deuxièment, un homme ne doit jamais avoir à se pencher pour exécuter sa tâche.

    Voici les grands principes de l'assemblage:

    1) Placez les outils et les hommes selon les séquences de travail de façon à ce que chaque pièce parcoure la plus petite distance.

    2) Utilisez des GLISSIERES ou un autre forme de chariot
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.