• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: Argent-monnaie

    De l'or à l'argent et au papier

    Bernard Charbonneau
    Le philosophe est également poète.
    On qualifie souvent le règne qui a commencé en 1789 comme celui de l’Argent: le pouvoir ayant cette fois des origines purement économiques, donc financières. On ne dit guère plus le règne de l’Or, cela vous a un petit air de prédicateur médiéval ou de moraliste classique, tandis que parler des puissances d’argent donne au moraliste un air d’économiste sérieux, bien que la puissance de l’Argent (n’oublions pas la majuscule) soit surtout fondée sur le papier qui lui donne l’ubiquité sans laquelle il n’aurait pas dominé la terre.

    L’or c’est du feu, du solaire, tandis que l’argent est lunaire, glacial : si l’argent est métal, il a tendance à devenir abstrait. La passion de l’Argent est par certains côtés une passion froide. Un homme en or c’est merveilleux, un homme d’argent c’est différent. Et si un homme en or épouse une femme d’argent, on voit tout de suite dans ce mariage qui sera trompé.

    Comment parler du billet de banque, dont l’apparition tranche ordinairement tout débat? Apparemment, son discours comme sa valeur sont fort clairs, il suffit de jeter un coup d’oeil sur le chiffre qui résume tout. Pourtant, cette gravure chargée de symboles, qui fut longtemps à tirage limité, mérite l’attention. Soulignons d’abord la qualité de la matière: un papier chiffon souple et résistant digne de la Pléiade. D’où ce crissement dont savent si bien jouer les virtuoses du guichet. Méprisé, chiffonné en boule dans la poche, voici qu’il se déploie soudain dans toute sa majesté: heureuse surprise!... Au train où l’on va d’ailleurs en ce siècle du chèque ou du plastique, cette matière noble risque de se faire aussi rare que l’or...
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.