• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: ne

    J'aime l'âne...

    Francis Jammes
    «J'aime l'âne si doux
    marchant le long des houx.

    Il prend garde aux abeilles
    et bouge ses oreilles ;

    et il porte les pauvres
    et des sacs remplis d'orge.

    Il va, près des fossés,
    d'un petit pas cassé.

    Mon amie le croit bête
    parce qu'il est poète.

    Il réfléchit toujours.
    Ses yeux sont en velours.

    Jeune fille au doux coeur,
    Tu n'as pas sa douceur :

    Car il est devant Dieu
    l'âne doux du ciel bleu.

    Et il reste à l'étable,
    fatigué, misérable,

    Ayant bien fatigué
    ses pauvres petits pieds.

    Il a fait son devoir
    du matin jusqu'au soir.

    Qu'as-tu fait jeune fille ?
    Tu as tiré l'aiguille...

    Mais l'âne s'est blessé :
    la mouche l'a piqué.

    Il a tant travaillé
    que ça vous fait pitié.

    Qu'as-tu mangé petite ?
    -T'as mangé des cerises.

    L'âne n'a pas eu d'orge,
    car le maître est trop pauvre.

    Il a sucé la corde,
    puis a dormi dans l'ombre...

    La corde de ton coeur
    n'a pas cette douceur.

    Il est l'âne si doux
    marchant le long des houx.

    J'ai le coeur ulcéré :
    ce mot-là te plairait.

    Dis-moi donc, ma chérie,
    si je pleure ou je ris ?

    Va trouver le vieil âne,
    et dis-lui que mon âme

    est sur les grands chemins,
    comme lui le matin.

    Demande-lui, chérie,
    si je pleure ou je ris ?

    Je doute qu'il réponde :
    il marchera dans l'ombre,

    crevé par la douceur,
    sur le chemin en fleurs.»
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Francis Jammes
    Mots-clés
    douceur, pauvreté, poète, misère, ombre, travail, fatigue, chemin, tussilage pas-d'âne, houx
    Extrait
    «Va trouver le vieil âne, et dis-lui que mon âme est sur les grands chemins, comme lui le matin.»

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.