• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Allais Alphonse

    Vie d'Alphonse Allais

    Sacha Guitry
    Passage tiré de l'ouvrage de Sacha Guitry: L'Esprit, Paris, Le Livre contemporain, 1958,
    pp. 183-184
    Sa vie n'a pas été heureuse.

    Peut-être, un jour - plus tard - on la racontera.

    Sa femme était jolie, séduisante et fine. Elle lui donna une petite fille qu'il adora - et je l'ai vu, pendant des heures et des heures, penché sur son berceau, la regardant dormir.

    Il était, dans l'intimité, silencieux, réfléchi, parfois mélancolique et tendre avec une extrême pudeur - tout cela sans cependant jamais cesser d'être en un état constant d'humour, et n'abdiquant en aucune circonstance cette manière de s'exprimer qui n'était véritablement qu'à lui seul.

    C'était l'esprit le plus indépendant qui fût. Aucune considération ne pouvait intervenir entre le monde et lui.

    Il était libre, absolument.

    Sa situation d'écrivain était à peu près nulle. Il n'avait pas de passé, se savait sans avenir, vivait au jour le jour - ou, plus exactement, mourait au jour le jour! - ne désirait rien et pouvait hardiment plaisanter les travers de chacun sans qu'il eût à redouter qu'on lui rendît la pareille. Je dois ajouter qu'une délicatesse infinie le préservait de tout excès dans cette voie.

    Était-il donc invulnérable? Non, et ses amis auraient pu le taquiner sur la boisson - car hélas! il buvait. Mais tous ils savaient bien qu'il en mourrait un jour.

    Il n'en est pas mort tout à fait involontairement, car il lui restait pour toute fortune 17 francs ce jour-là. Je le sais bien, hélas! puisqu'il m'a été donné d'entrer dans sa chambre une heure ou deux après sa mort.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Sacha Guitry
    Écrivain et cinéaste français
    Mots-clés
    Écrivain, humour, littérature française

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.