• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Abstraction

    L'outil et l'abstraction

    Jacques Dufresne
    L'outil qui prolonge le cerveau, l'ordinateur, est aussi celui qui suppose le plus haut degré d'abstraction.
    Machine qui manipule efficacement des abstractions, l'ordinateur est l'aboutissement d'une très longue histoire, dont le point de départ a de quoi étonner puisqu'il s'agit de la hache.
    De la hache, du pic ou de tout autre outil primitif. À ce niveau, apparaît déjà une première spécialisation qui est aussi une première étape dans le processus d'abstraction. Quand je regarde une bûche avec l'intention de la fendre à l'aide d'une hache, j'ai en effet tendance à la réduire à son aspect tranchable et à faire abstraction des autres aspects.
    Ce triple effort de spécialisation, d'abstraction et de réduction s'accentue au fur et à mesure que l'on progresse dans la hiérarchie des outils et des machines.
    Voici le levier. La planche qui en est l'élément principal ne peut que lever des charges. Spécialisation! Et pour expliquer l'étonnante efficacité de cette planche, il faut réfléchir. La hache prolongeait le tranchant de la main, le pic n'était qu'un doigt aiguisé. Il n'y a rien d'aussi évident dans le cas du levier. Ce n'est plus un simple outil, c'est déjà une machine. Pour comprendre son efficacité, il faut pousser la réflexion jusqu'à la découverte d'une loi scientifique: l'efficacité du levier varie en fonction de la différence de longueur entre les parties de la planche situées de part et d'autre du point d'appui. Le secret de l'efficacité de cet objet n'est donc pas son tranchant ou son piquant, c'est une relation entre deux longueurs, deux quantités. Nous sommes ici au second degré d'abstraction.
    Remarquons une chose importante: «Donnez-moi un point d'appui et je soulèverai le monde», a dit Archimède en pensant au levier. La tentation de la démesure accompagne déjà cette machine. Comme si la saisie d'une loi physique et la réduction du réel à cette loi entraînait automatiquement un rêve de puissance.
    Le processus d'abstraction devient plus manifeste à mesure que l'on s'élève dans la hiérarchie des outils et des machines. Pour dessiner des avions rapides, il faut utiliser des équations où entrent des grandeurs telles que racine carrée de -1. Abstraction pure! Et pour guider ces avions, il faut exécuter des opérations mathématiques complexes si rapidement que, sans ordinateur, la chose serait impossible.
    L'ordinateur est lui-même au sommet de la hiérarchie des machines. Il est aussi au sommet de la pyramide de l'abstraction.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Jacques Dufresne
    Auteur de Après l'homme... le cyborg?
    Mots-clés
    Levier, ordinateur
    Extrait
    Le processus d'abstraction devient plus manifeste à mesure que l'on s'élève dans la hiérarchie des outils et des machines.
    Documents associés
    Gilbert Romeyer-Dherbey
    Vie quotidienne, chiffres, Méditations cartésiennes, cire
    Jacques Ellul
    Réalité, réel, non-réel, technique

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.